Selectour Afat : Laurent Abitbol se veut « président à plein temps »

Distribution

PHOTOS*- Lors de la soirée du réseau, le nouveau président a donné sa ligne directrice. Il entend établir des rapports gagnant-gagnant avec les fournisseurs. Et compte sur le travail de ses équipes.
 ‘Le cumul, c’est bien’ a assuré Laurent Abitbol lors de la soirée Selectour Afat du mercredi 29 juin. Le nouveau président du réseau venait de rappeler son CV fourni (administrateur Cediv, patron d’Havas, d’Auchan, d’agences Carrefour…). Pour lui, cela permet de mieux négocier. Il a d’ailleurs prévenu les fournisseurs présents (compagnies aériennes, tour-opérateurs, loueurs de voitures) : les prochaines négociations vont être serrées. Tout en 's’excusant encore une fois pour ce qui s’est passé l’an dernier’, Laurent Abitbol assure que les rapports seront ‘gagnants-gagnants’.
 
Une équipe soudée
Si lui-même va s’occuper des ‘rendez-vous mondains et autres invitations’, le travail sera effectué par les équipes du siège de Selectour Afat. Le président les a présentés et souligné qu’ils étaient les interlocuteurs des fournisseurs. C’est avec Valérie Laroche et Guillaume de Gouttes que ces derniers devront ‘discuter’, sous l’autorité de Laurent Maucort, le directeur général, qui est là pour ‘travailler’ a rappelé Laurent Abitbol.
 
Le patron d’une entreprise
Lui-même a déjà une entreprise et un salaire. Ce qui l’intéresse, c’est de faire de Selectour Afat ‘déjà une belle machine, un outil de guerre’. Et ce, en s’appuyant sur 'une équipe soudée’ d’administrateurs qu’il a également invité à l’entourer. Tandis que les cadres dirigeants de Marrietton assureront la continuité de son groupe.

Laurent Abitbol a donc annoncé qu’il y aurait des ‘grands chantiers’ . On aura compris qu’il a de grandes ambitions pour le réseau. ‘Je prends la présidence à temps complet’ a-t-il répété.
 
Le message du nouveau président de Selectour Afat a été bien accueilli par les invités. Les propos recueillis mercredi soir peuvent se résumer en trois grands thèmes : ‘un discours d’entrepreneur’, ‘quelqu’un qui connaît le secteur de part et d’autre’, ‘il va donner une nouvelle impulsion, une dynamique’.

*Si vous avez des difficultés à faire défiler les images sur votre portable, nous vous invitons à privilégier un ordinateur pour regarder le diaporama.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *