Selectour : Letailleur ne donne pas de consignes de vote

Le jeudi 3 mai au soir, Gérard Letailleur ne sera plus le président du réseau Selectour. Il brigue toutefois le suffrage des adhérents pour figurer au sein du Conseil d’administration."Même si je suis candidat, je ne suis pas en campagne" affirme Gérard Letailleur à l’issue de son tour de France des délégations régionales. "Je suis surtout venu remercier les adhérents et leur dire ma vision du Selectour de demain". Pour le président du réseau volontaire, cette rencontre avec les adhérents constitue "une véritable bouffée d’oxygène. Bien loin des polémiques qui peuvent exister à Paris". S’étant défini comme un "président de transition", Gérard Letailleur se félicite durant son mandat d’avoir fait de Selectour "le seul réseau multicanal". Mais il précise, "ne pas tirer de fierté personnelle de ce qui a été fait. C’est le travail de toute une équipe". Concernant le futur président, Gérard Letailleur n’a "pas de favori" à partir du moment où il est là pour "défendre les intérêts de tous". Il se dit aussi prêt à lui apporter toute son "aide et son expertise". Selon lui, son successeur devra être "ambitieux, courageux pour affronter les difficultés et faire les réformes nécessaires, notamment celle sur le numerus clausus" qui rend difficile les nouvelles adhésions.

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *