Selectour : ventes en légère baisse cette année mais en progression sur les trois dernières

Distribution
Dans la salle des congrès de l'hôtel David Citadel lors du congrès Selectour à Jérusalem ©DS

Selectour affiche cette année un chiffre d’affaires à 3,6 milliards d’euros accusant une baisse de 1% par rapport à l’an dernier. Toutefois le réseau aux 1 180 points de ventes communique sur des progressions de 9% en tourisme et 5% en transport sur les trois dernières années.

 

 

Le pilotage des ventes pour générer davantage de revenus, tel est le socle du projet Sunrise voté à une large majorité il y a un an et demi et pour une durée de trois ans. « Aujourd’hui, il porte ses fruits » résume Laurent Abitbol, président du Directoire, puisque « Selectour est devenue une vraie entreprise à but lucratif ». « Nous avons délaissé le politique pour se concentrer sur le business » ajoute le dirigeant à l’occasion du congrès du réseau à Jérusalem.

 

Les adhérents vont bénéficier cette année de sur-commissions équivalentes à 7 millions d’euros dont 4 millions pour la seule partie tourisme. « C’est un montant jamais atteint » indique le directeur général Jean-Noël Lefeuvre.

 

Malgré ces versements aux adhérents, le réseau enregistre pour l’année 2019 une baisse de 1% de son chiffre d’affaires. Toutefois il se félicite de résultats encourageants sur les trois dernières années avec une croissance de 9% sur la partie tourisme, 5% sur le transport. Le montant des sur-commissions s’élève à + 42% pour un résultat d’exploitation en hausse de 35% par rapport à la période précédente.

 

A propos du référencement des fournisseurs, Jean-Noël Lefeuvre a souligné le « vrai pilotage des ventes qui a été mis en place ». S’il n’y a pas de communication sur les TO membres du Club Bronze parce qu’à la baisse, le directeur général précise que « les ventes relevant des neuf fournisseurs Gold sont à + 18% et celles sur les Silver à + 14% ».

 

Au total le GIE ASHA (Selectour + Havas) dégage 952 millions d’euros sur le volet tourisme (contrats TO) pour un chiffre d’affaires de 5,6 milliards d’euros en 2019. « Nous sommes le premier groupe du tourisme français » se réjouit Laurent Abitbol qui annonce dans le même temps l’arrivée « dès le début 2020 de 150 nouveaux adhérents au sein du GIE ». Un chiffre qui pourrait encore gonfler ces prochains mois. « Je fais la pluie et le beau temps sur le tourisme mais c’est pour le bien. Et puis on ne peut pas me refuser de faire des affaires » conclut le dirigeant.

A noter que le prochain congrès du réseau Selectour se tiendra à Marrakech du 10 au 13 décembre 2020.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *