Taxe sur l’économie collaborative : des particuliers ferment leurs comptes E-loue

Distribution

Selon E-loue.com,  à la suite de l’annonce de l’adoption par l’assemblée de la taxe sur l’économie collaborative, près de 1 500 particuliers ont déjà fermé en 24h leur compte sur le site de location d’objets (tondeuse, perceuse, appareil photo, etc.) entre particuliers.
De plus, le nombre d’inscriptions de nouveaux membres a baissé de 27% ce samedi par rapport au samedi précédent. Alexandre Woog, président du groupe E-loue précise "ces particuliers sont pour la plupart très loin de gagner 7 720 euros de revenus par an sur E-loue, mais la peur de la fiscalité les fait renoncer à cette économie du partage". En effet, avec une moyenne de 50 euros par location sur le site E-loue, il faut à un particulier réaliser plus de 10 locations par mois pour atteindre le seuil de 7 720 euros. De ce fait en réalité les seuls membres qui dépassent ce seuil sont des professionnels et déclarés comme professionnels sur E-loue. Néanmoins de nombreux membres du site se désinscrivent actuellement par peur de dépasser ce seuil. Alexandre Woog rajoute "c’est dommage que le gouvernement freine le développement de l’économie collaborative, un des rares secteurs de l’économie actuellement en pleine croissance".
 
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *