Thomas Cook a réduit ses pertes de 17,6% au premier semestre

Distribution

La hausse des résas pour l’été est de 4,7 % par rapport au dernier exercice.
Même le marché allemand, déprimé, se reprend avec une augmentation de 6,2 %.
Le groupe, filiale de Lufthansa, va supprimer 550 emplois en Allemagne.
Thomas Cook commence à sortir de l’ornière. Au premier semestre de son exercice 2003-04 (novembre-avril), le voyagiste a réduit de 17,6 % sur un an sa perte nette qui s’élève à 385,1 millions d’euros. Sur la même période, le numéro deux du tourisme en Allemagne a amélioré son chiffre d’affaires de 1,5 % qui s’établit à 2,387 milliards d’euros. Rappelons que le groupe avait limité la casse au premier trimestre de son exercice 2003-04 (novembre-janvier) en accusant une perte imposable de 224,4 millions d’euros, soit 14,2 % de moins que les 254,2 millions d’euros enregistrés un an plus tôt. Thomas Cook se montre par ailleurs raisonnablement optimiste pour l’ensemble de l’exercice grâce à la progression de son carnet de réservations. Le groupe enregistrait mi-mars une augmentation de 4,3 % du nombre de clients comparé à la même date de 2003. Le chiffre d’affaires consécutif à ses résas progressait de 2,8 %. Au niveau mondial, fin mai, le nombre de personnes qui ont réservé pour l’été était en hausse de 4,7 % par rapport à la même période l’an dernier. Même le marché allemand, jusqu’ici très déprimé, semble se reprendre avec une augmentation de 6,2 %. Le groupe, détenu à égalité par la chaîne de grands magasins KarstadtQuelle et la compagnie Lufthansa, a réaffirmé son objectif d’une légère progression de son chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’exercice et d’une amélioration « importante de son résultat ». Thomas Cook avait essuyé une perte nette de 251 millions d’euros sur son exercice précédent, et devrait rester dans le rouge sur l’exercice 2003-04. Sous la pression de ses deux actionnaires, excédés par ses mauvais résultats, le groupe a engagé un dur programme de restructuration. Il va supprimer 550 emplois en Allemagne et a récemment limogé ses deux principaux dirigeants.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *