Thomas Cook renforce son partenariat avec Club Med

Distribution

Plus de 100 concessionnaires du réseau ont été réunis.
Rencontre avec le nouveau président, Olivier de Nicola.
Renouvellement pour 3 ans du partenariat avec Club Med.
C’est à Marrakech que s’est tenue la 14e Convention des concessionnaires Thomas Cook, du 25 au 27 novembre, en présence d’une centaine de personnes. Cette manifestation a donné l’occasion à Olivier de Nicola, nouveau président du directoire de Thomas Cook France, de présenter sa stratégie pour le développement du groupe. « C’est un homme enthousiaste, volontaire et à l’écoute des concessionnaires pour un partenariat qu’il définit comme gagnant/gagnant », déclare Betty Sender (Bethy SARL). Et d’ajouter qu' »il a su nous redonner confiance ». Lors de cette convention, divers points ont été abordés en assemblée plénière ou lors des ateliers de travail. L’importance a notamment été donnée au développement du réseau par le recrutement de nouveaux concessionnaires. En outre, les neuf Thomas Cook Villages ont été présentés, avec aussi un focus particulier sur le dernier fleuron de la production : le Sémiramis Village, au cœur de Marrakech. Les systèmes d’information, avec le déploiement d’outils de front office et de CRM, ou encore la stratégie marketing ont fait l’objet d’interventions. Pour Régis Ménédjian (Arax Voyages), qui participait à sa sixième convention, « l’une des meilleures par son ambiance, sa convivialité et son professionnalisme », « les ateliers, notamment ceux consacrés à Amadeus et à l’outil informatique, m’ont paru pertinents et adéquats ». Et d’être « pleinement convaincu d’appartenir au bon réseau ». Autre point important qui a sous-tendu cette convention : le renouvellement pour trois ans du partenariat qui lie Thomas Cook au Club Med. Symbole de la qualité de ce partenariat, la tenue de cette convention au nouveau village Club Med de La Palmeraie. « En nous recevant à Marrakech, le Club n’a pas failli à sa réputation d’accueil et d’hospitalité », constate Christine Meunier (Socar Voyages). « 14 ans après Opio, date de la première convention, j’y vois un signe de rapprochement commercial entre nos deux sociétés. Et pour moi, ce rapprochement est primordial », affirme-t-elle.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *