Top Résa suscite toujours l’attrait des agents de voyages

Distribution

Joël Gangnery, DG de Top Résa, le rappelle souvent : "La priorité des priorités du salon demeure…… l’agent de voyages". Et de se réjouir d’annoncer "20% de pré-inscrits de plus que l’an dernier". Olivier, de l’agence Thomas Cook à Strasbourg, sera de ceux-là. "Je viendrai le vendredi et le samedi" précise t-il. Selon lui, Top Resa permet de "rencontrer des commerciaux qu’on ne voit pas souvent", mais aussi de "voir les chaînes hôtelières en direct". Et puis, ajoute t-il, "c’est sympa car ce salon nous donne l’occasion de revoir des personnes qu’on a croisées en éductour". Pour Philippe, Couleur Voyages à Lyon, ce sera sa première visite à Deauville. "J’y vais car le vendredi, je vais rencontrer les responsables Thomas Cook et Fram avec lesquels on vient de signer un partenariat". Pascal Cordier, responsable d’Ambre Voyages (3 agences à Bernay, Honfleur et Evreux), voit dans Top Résa, l’opportunité de rencontrer "les différents fournisseurs avec lesquels on a l’habitude de travailler toute l’année". Se considérant comme le "régional de l’étape", le salon est pour lui un peu "le baromètre de la profession qui permet de mesurer son évolution". C’est la raison pour laquelle, il n’hésite pas envoyer "ses filles" au moins une journée sur cet événement. D’autres n’auront pas cette chance. C’est le cas d’Odile, Koala Voyages à Aix-en-Provence. "Malheureusement les vendeurs doivent rester pour vendre. C’est dommage car je pense que ce salon est formateur notamment pour les plus jeunes".

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *