Une cinquantaine de bureaux de tabac vont vendre des billets de train

La SNCF et les buralistes étendent l’accord permettant la vente de billets de trains express régionaux (TER) dans les bureaux de tabac à 20 régions françaises contre 2 en 2008.Le réseau des commerçants agréés TER, qui compte actuellement 14 buralistes, devrait être étendu à une cinquantaine d’autres dans 20 régions françaises. Dans un communiqué, la SNCF et la confédération des buralistes expliquent que ce partenariat doit offrir un "service à la carte aux voyageurs qui peuvent acheter leur titre de transport au plus près de leur domicile ou de lieu de travail" et se "voient offrir une solution de distribution complémentaire aux gares, boutiques et Internet". En 2003, les buralistes et l’Etat avaient signé un plan d’aide pour compenser les pertes sur le marché du tabac liées aux hausses des prix du tabac et qui prévoyait notamment la vente de billets de train. En octobre 2007, un premier accord avait été signé permettant à sept bureaux de tabac de Bretagne et Champagne-Ardenne de proposer à la vente dès début 2008 des billets de train régionaux. Pour éditer les billets, le buraliste se connecte à un site Internet professionnel développé par la SNCF et peut les imprimer. En échange, les débitants perçoivent une commission de 4% sur la vente des billets.

Vos réactions (5)

    1. On achète bien tickets de métro et cartes de stationnement chez les buralistes, alors pourquoi pas les transports de proximité tels que les TER?

    2. …pourquoi ? ça vous choque qu’une agence de voyages vende un magasine TV? qui plus est se lance dans le voyage ? ! …alors là, je ne comprends plus !!

  1. « La SNCF et la confédération des buralistes expliquent que ce partenariat doit offrir un « service à la carte aux voyageurs qui peuvent acheter leur titre de transport au plus près de leur domicile ou de lieu de travail » et se « voient offrir une solution de distribution complémentaire aux gares, boutiques et Internet »  »

    Et nous, agences de voyages, on n’est pas une source de distribution notable ?
    On n’existe pas ?
    Etrange …

  2. Personnellement, je n’y vois pas d’inconvénients, dès lors que la SNCF proposerait ce même service aux agences de voyages non agréées… Ce qui paraîtrait logique, non?

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *