Vacances d’été des Français : les intentions de départ sont hautes mais les réservations sont basses

Distribution
Début juin, seules 27% des personnes interrogées avaient réservé leur séjour en totalité et 17% en partie. ©Adobe Stock

59% des Français comptent partir en vacances cet été mais seuls 27% ont déjà réservé leur voyage en totalité, selon un sondage BVA réalisé début juin pour les Entreprises du Voyage.

 

L’intention est bien là mais l’acte d’achat tarde à venir. L’institut BVA a interrogé, du 2 au 4 juin, 1 055 Français sur leur intention de départ en vacances. Plusieurs enseignements sont à tirer de cette étude.

1/ Près de 2 Français sur 3 veulent partir en vacances

 

59% des Français interrogés ont l’intention de partir en vacances cet été. Un score rassurant au vu du contexte sanitaire et même supérieur à celui de la dernière étude réalisée en 2018, où les intentions de départs début juin étaient de 57%. « Ce résultat est dû aux deux mois de confinement, à l’envie de changer d’air », estime Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage (Edv). A noter que ce sont les plus jeunes (- de 35 ans), les foyers avec enfants et ceux aisés, les salariés et les Franciliens qui expriment le plus leur envie de voyage.

2/ La France remporte les suffrages

 

Partir en vacances oui mais pas n’importe où. 51% des répondants indiquent qu’ils partiront en France et 8% à l’étranger. Parmi eux, 54% choisiront le bord de mer, 24% la campagne, 12% la montagne et 9% la ville. Les intentions de départ en France commencent aussi à se concrétiser dans les agences de voyages. « 80% des réservations réalisées la première semaine de juin concernent la France », note Jean-Pierre Mas, contre 33% les autres années, ce qui « prouve la grande capacité d’adaptation des agents de voyages à vendre la France », estime-t-il. En Europe, ce sont les destinations peu touchées par le coronavirus comme a Grèce et les iles espagnoles qui tirent leur épingle du jeu.

3/ Les réservations se font attendre

 

A la question : « Avez-vous déjà réservé vos vacances d’été ? », la réponse est « non pas encore » à 56%, ce qui est un score inédit. « A cette période, 60% des Français avaient déjà réservé l’an dernier », rappelle le président des Edv. Début juin, seules 27% des personnes interrogées avaient réservé leur séjour en totalité et 17% en partie.

Parmi les retardataires figurent les retraités, les 50 ans et plus et les personnes qui voyageront en France. « Le taux d’activités en agences de voyages traditionnelles n’est que de 10 à 15% par rapport à l’an dernier », indique Jean-Pierre Mas, qui qualifie ce score de « normal ». « Les agences ont commencé à rouvrir la semaine dernière. On a peut-être un peu trop tardé », reconnaît-il cependant.

4/ Les logements marchands au coude à coude avec les non marchands

 

Où comptent-ils loger cet été ? Si 40% des Français interrogés seront hébergés chez des proches ou dans leur résidence secondaire, 39% comptent loger à l’hôtel, dans un club de vacances, une résidence de tourisme ou un camping. « Il n’y a pas de volonté de déserter les hébergements collectifs », remarque Christelle Craplet, Directrice de clientèle chez BVA. A noter que 20% souhaitent louer un logement entre particuliers.

5/ Les Français restent optimistes malgré tout

 

Malgré le contexte de crise sanitaire, les Français qui ont l’intention de partir en vacances gardent le moral et sont assez optimistes quant au bon déroulement de leurs vacances. 13% se disent très optimistes, 68% plutôt optimistes, 18% plutôt pessimistes et seulement 1% très pessimistes.

Publié par Céline Perronnet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *