Vente de voyages : Google doit revoir sa copie en matière de concurrence

Distribution

La justice américaine autorise Google à finaliser son rachat de la société ITA, spécialisée dans la recherche de billets d'avion, mais seulement à certaines conditions. Plusieurs voyagistes en ligne comme Expedia ou Travelocity, s'étaient unis pour s'opposer au rachat d'ITA par Google, au motif qu'il lui permettrait d'exercer une position dominante sur le secteur des voyages en ligne."Pour procéder à son projet d'acquisition de ITA Software, la justice va exiger que Google développe et établisse des licences de ce logiciel de réservation de voyages, qu'il établisse des procédures de pare-feu internes et poursuivre les activités de recherche et de développement sur le logiciel", indique le ministère de la justice US dans un communiqué. Cet accord doit "préserver la concurrence sur la comparaison entre les tarifs aériens et entre les sites de réservation de voyages et faire en sorte que les sites utilisant le logiciel d'ITA soient en mesure de concurrencer tout site sur le secteur aérien que Google pourrait lancer", ajoute le communiqué. De son côté Google affiche sa satisfaction : "Nous allons finaliser cette transaction aussi tôt que possible et nous commencerons alors l'important travail pour réunir nos équipes et nos produits. Nous sommes convaincus qu'en combinant l'expertise d'ITA et la technologie de Google nous serons en mesure de développer des outils de recherche sur l'aérien qui susciteront l'enthousiasme de nos clients".

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *