Ventes en agences de voyages : un mauvais mois de décembre

Distribution

Selon le baromètre du Snav et d'Atout France, les départs du mois de décembre sont en baisse de 8% en nombre de passagers et de 9% en volume d’affaires.
 Les départs de décembre 2014 étaient également à la baisse de 3% en passagers mais avec un volume d’affaires quasi stable par rapport à décembre 2013. Cette tendance défavorable des départs affecte notamment les destinations long-courrier, en recul de 15% en nombre de passagers et de 16% en volume d’affaires.
 
France. Les prises de commande en décembre vers la France métropolitaine affichent un léger recul de 1% en passagers, mais avec un volume d’affaires en hausse de 6%. La tendance des réservations vers les Antilles Françaises est également à la baisse. A l’inverse, les réservations à destination de la Polynésie Française, et de la Réunion sont orientées à la hausse. Les départs vers la France métropolitaine sont en baisse de 11% en passagers et de 6% en volume d’affaires. Pour les destinations ultra-marines, les départs vers la Polynésie Française, sont également orientés à la baisse. En revanche, l’activité de distribution de voyages vers les Antilles Françaises et la Réunion est orientée à la hausse. La structure des délais de réservation des départs de décembre vers la France métropolitaine s’infléchit en faveur des réservations de dernière minute. La structure des durées de séjour, quant à elle, se modifie peu par rapport à décembre 2015, avec 78% de courts séjours de 1 à 4 nuits.
 
Moyen courrier. Pour les principales destinations moyen courrier, l’Espagne et le Portugal affichent une croissance significative des réservations. À l’inverse, les prises de commande à destination de l’Italie, la Grèce et la Grande Bretagne sont orientées à la baisse. Les départs vers l’Espagne, première destination moyen courrier, sont en hausse de 3% en passagers et 2% en volume d’affaires. Le Portugal enregistre une forte hausse des départs, tant en passagers qu’en volume d’affaires. Le Maroc affiche une activité en hausse de 3% en passagers mais avec un volume d’affaires en recul. La tendance des départs vers la Grande Bretagne et l’Italie est en revanche orientée à la baisse.
L’évolution de la structure des délais de réservation des départs de décembre vers les destinations moyen courrier va dans le sens d’une anticipation accrue, à 30% de réservations plus de 3 mois avant le départ contre 26% en décembre 2014. Par ailleurs, la structure des durées de séjour va légèrement dans le sens d’un raccourcissement de cette durée, les courts séjours de 1 à 4 nuits atteignant 48% du total en décembre 2015.
 
Long courrier. Les réservations vers les principales destinations long courrier sont orientées à la baisse tant en passagers qu’en volume d’affaires. Pour les départs, la République Dominicaine, première destination long courrier, affiche une activité en fort recul tant en passagers qu’en volume d’affaires. Les départs vers les autres principales destinations long courrier sont orientés à la baisse, à l’exception de la Chine, qui affiche une activité en forte hausse en passagers mais avec un volume d’affaires en baisse. L’évolution de la structure des délais de réservation des départs de décembre vers les destinations long courrier va dans le sens d’une anticipation accrue, à 53% de réservations plus de 3 mois avant le départ contre 47% en septembre 2014. La structure des durées de séjour, quant à elle, se modifie peu par rapport à décembre 2015.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *