Ventes été : Les grèves préoccupent Univairmer

Distribution

Tous les feux sont au vert, ou presque, pour Univairmer qui, au premier semestre  de son exercice (novembre 2017 – avril 2018) se satisfait de ventes tour-opérateurs en croissance.

 

Le réseau d’agences Univairmer a performé lors du premier semestre de son exercice fiscal clôturé le 30 avril dernier. Au total, les ventes voyagistes et sur mesure ont respectivement progressé de 6.3%, et de 9.7%. Jean Dionnet, PDG du groupe, note aussi que les tour-opérateurs référencés enregistrent de fortes croissances, 8,7% par rapport à N-1. Seul point noir, un recul des ventes billetterie de 8,6% au global. Evidemment, les grèves Air France et SNCF ont pesé et Jean Dionnet s’inquiète des conséquences que cela peut avoir sur le comportement futur des entreprises. « Elles se sont rendues compte qu’elles pouvaient éviter des voyages et les remplacer des conference call. Ce n’est pas trop grave pour nous – le voyage d’affaires représente cinq millions d’euros sur cent millions de volume d’affaires – mais c’est préoccupant pour agences business travel ». Le prévisionnel 2018 avec un Ebitda consolidé fixé à 1 080 000 euros est maintenu dans les projections au 31 octobre 2018.

Inquiétude pour l’été

Autre sujet d’inquiétude, les ventes été long courrier qui souffrent de l’attentisme des clients. « Les clients qui sont en région et qui doivent prendre un avion à Paris s’inquiètent de savoir si le pré-acheminement sera assuré. Ils peuvent bien prendre une voiture mais ça fait augmenter le budget ». De nombreux devis n’ont donc pas encore été signés.

Acquisition de nouvelles agences

Le concept de franchise Alliance Univairmer continue à séduire alors même que le réseau n’est pas dans une démarche de recrutement qui se fait de manière naturelle. Au 30 avril, « quinze agences ont rejoint et fait confiance à l’alliance Univairmer et quelques nouveaux points de vente rejoindront d’ici l’été le groupe. Par ailleurs les agences Aix Voyages et Savoie Evasion ont été fusionnées au sein de la SAS Voyages Masson. Quatre nouvelles agences seront reprises d’ici l’été et deux ou trois de plus d’ici l’été, elles sont « rentables avec un volume d’activité orienté tourisme et un panier moyen plutôt CSP+++ ». Le financement de ces opérations de croissance externe « se fera sur la base de prêt bancaire à hauteur de 60% sur fonds propres à hauteur de 40% ».

Ajoutons, aussi, que la SARL Fregate MBO détenue par les managers du réseau devrait posséder 34% du capital de Tourisme Invest qui détient Univairmer. On en saura beaucoup plus en Tunisie à l’occasion de 14e édition du réseau qui se déroulera du 6 au 8 octobre 2018.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *