Voyage d’affaires : reprise de la demande, les prix devraient rester stables

Distribution
Voyage d'affaires

Selon les prévisions 2018 sur le voyage d’affaires publiées par American Express Global Business Travel (GBT), la demande est stimulée par une croissance mondiale retrouvée et par la confiance renouvelée des entreprises et des investisseurs. Les perspectives globales pour les déplacements professionnels sont optimistes mais les « prix ‘n’enregistreront que des augmentations marginales ».

 

Selon GBT, la demande de voyages a entamé une reprise l’année dernière et devrait augmenter au cours des douze prochains mois, avec des gains notables attendus en Europe et en Asie. Grâce à leur puissance économique, la Chine et l’Inde ouvriront de nouveau la voie. Cependant, « les prix n’enregistreront que des augmentations marginales ». Les fournisseurs augmentent en effet » rapidement leur capacité à répondre à la demande et se montrent de plus en plus compétitifs pour la conquête des parts de marché ».

 

Malgré « des résultats économiques en progression dans de nombreux marchés », il convient de rester prudent. En effet, « l’instabilité géopolitique associée aux mesures prises par certains gouvernements en faveur de politiques économiques plus protectionnistes a engendré un courant d’incertitude sous-jacent dans le milieu des affaires ».

Transport aérien

Alors qu’une forte demande entraîne en principe une hausse des tarifs aériens dans toutes les régions, la surcapacité sur certaines liaisons, l’expansion agressive des transporteurs low-cost et les faibles prix du pétrole devraient les contenir. Les transporteurs réguliers dégroupent de plus en plus leurs tarifs et ajoutent des sièges à prix avantageux afin d’attirer les consommateurs et de mieux concurrencer les compagnies low cost.

Hôtel

Les performances hôtels devraient s’améliorer, avec des hausses de prix faibles à modérées favorisées par le renforcement des économies régionales, en dépit d’investissements conséquents dans de nouvelles offres hôtels. Les coûts totaux devraient toutefois augmenter davantage à mesure que des frais ancillaires et des politiques d’annulation plus strictes seront appliqués par de nombreux hôtels qui cherchent à accroître leur rentabilité.

Transport terrestre

Après des années de croissance stagnante ou négative, les tarifs de location de voitures devraient finalement connaître des hausses à mesure que les entreprises améliorent la gestion de leur parc automobile, tandis que les coûts d’exploitation exercent une pression sur les prix. Cependant, la concurrence restera féroce. En l’absence d’augmentation significative des taux, les sociétés de location de voitures se tournent une fois de plus vers les services auxiliaires et les frais pour accroître leur rentabilité.

Focus sur l’Europe

Toute l’Europe, à l’exception du Royaume-Uni et de l’Espagne, s’attend à des hausses notables des tarifs hôtels. En effet, les établissements de toute la région enregistrent une croissance de la demande tirée par le tourisme, qui a dépassé les augmentations limitées de l’offre. C’est également le cas pour le transport terrestre dont la demande a augmenté, et pour le segment de la location de voitures qui devrait légèrement croître. Toutefois, la concurrence agressive entre les fournisseurs de véhicules de location, ainsi que la préférence de la Génération Y pour le covoiturage et les transports publics, maintiendront les prix relativement stables.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *