Voyages-en-direct.com se passe des intermédiaires coûteux

Distribution

Comme son nom l'indique, Voyages-en-direct.com a construit son modèle économique en éliminant certains intermédiaires, à l'exception de l'agence. Le site met en relation les clients et les réceptifs, en éliminant ainsi les tour-opérateurs et les vols que le voyageur devra réserver par ailleurs. Olivier Théry, fondateur des tour-opérateurs Out of Africa et Chemins de Sable, fait ce constat : "Les clients connaissent mieux les destinations que les agents de réservation et ils trouvent des billets d'avion moins chers que l'on peut leur proposer. Ne pas se remettre en question, c'est se condamner à mort". D'où le lancement voyages-en-direct.com qui met en relation réceptifs, 150 sont déjà référencés, et les clients. Il n'y a pas de contrat d'exclusivité, ni de droit d'entrée. L'agence peut travailler avec plusieurs réceptifs sur le même pays. Le client rentre divers critères – type de séjour, nombre de personne, mode de déplacement – et le correspondant local lui fait ensuite parvenir un devis. Titulaire d'une immatriculation et adhérent de l'APST, c'est le site qui encaisse l'argent et qui s'octroie une commission. Le client se débrouille pour trouver son billet d'avion, Voyagesendirect a adopté le moteur d'Odigéo. Par ailleurs, les agences de voyages ou les comités d'entreprise peuvent adopter en marque blanche la technologie du site, développée par Advences. "La commission varie entre 8 et 12% sur chaque vente réalisée, précise Olivier Théry. Nous démarchons actuellement des réseaux et des agences indépendantes". Pour mener à bien ce projet, il s'est entouré de Didier Rose, directeur associé, Denis Pollet, membre du comité stratégique et Marie Veys, responsable projet Internet.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (6)

  1. Je suis assez daccord avec Pascal A la lecture de cette article je me suis dit : Encore un pseudo courtier ou apporteur d’affaire qui s’assoit sur la legislation… Et puis en explorant le site je me rends qu’il s’agit d’une agence de voyage immatriculée !! qui met en avant son adhésion au SNAV et à l’APS mais aussi le fait qu’il ne s’occupe pas des billets d’avion (c’est pas le but d’une AGV de vendre des forfaits brochures ou sur mesure avec vol + prestations ?) En consequence si le client a un probleme sur l’acheminement cette agence decline toute responsabilité Je crois pas que ce site puisse se revendiqué agence de voyage non ? en tout cas le SNAV devrait s’y pencher car son modéle ressemble d’avantage à un site comme EVANEOS (qui s’assoit aussi sur la loi du tourisme) Imaginons un client qui a un litige a cause d’une correspondance ratée : On ne pourra pas dire il fallait choisir une agence immatriculée, adhrente au SNAV et à l’APS car ce site l’est ! et au final le client fera l’amalgame avec nous agences qui prenont des risques en vendant du sur mesure vol + prestations terrestre Il faut choisir son camp : soit vous etes une agence soit vous êtes un paracommercialisateur

  2. et bien moi, je prefere un site qui si’interesse aux agences comme nous, et qui nous commissionne que de voir vdm s’engager dans un meme concept, et prendre encore plus de part de marché.
    Je ne vois pas d’obstacle majeur à l’intégrer en marque blanche. c’est plutot astucieux. Isabelle de B.

  3. Connaissant Olivier pour avoir longtemps chercher à commercialise ses produits par le réseau en multipliant eductour et commissions alléchantes, n’a-t’il pas oublié l’étape de la commercialisation en directe avant de vouloir mettre en relation directe le public avec ses fournisseurs locaux ? Si en revanche il vise plutôt à satisfaire les distributeurs en leur mettant à dispo les réceptifs, je n’y vois rien de nouveau. Les représentants et autres bureaux regroupant ces réceptifs font déjà ce boulot depuis bien longtemps !

  4. Visiblement, une fois de plus l’innovation fait polémique.
    En voyant notre site vous vous dites : encore un site de vente en ligne de plus, voir un site de plus regroupant des réceptifs !!!!
    Et bien, pas tout à fait, ce nouveau site de désintermédiation puisque ce terme est maintenant évoqué, n’élimine pas l’agence de voyages qui reste si elle le désire, au centre du dispositi.
    Si le nombre d’acteurs augmente sur ce segment de marché , cela veut sans doute dire qu’il y trouve sa place parmis toutes les autres formes de distribution.

    L’idée majeure est de proposer bien sûr, une plateforme de voyages organisés par des réceptifs qualifiés et experts de leur destination (notre constat est que nous ne pouvons plus répondre de façon pertinente à des demandes de plus en plus pointues de clients très avertis) mais surtout de répondre à une demande de plus en plus croissante, à savoir le « voyage sur mesure en ligne ». La croissance sur ce secteur qu’on le veuille ou non, augmente de plus de 15 % par an.

    Il était donc important d’y apporter un soin tout à fait particulier, et bien évidement, en y apportant tous les égards.

    C’est pourquoi nous avons mis en service, ce site permettant de réaliser des demandes de voyages sur mesure justes, fiables, conviviales et rapides. Cette offre ne s’offre qu’aux clients online des agences de voyages. Au bout de la chaîne, les réceptifs, nos correspondants locaux, experts de leur destination, ont été sélectionnés en fonction de leur expérience, leur compétence et de leur éthique.

    L’idée maitresse étant au final d’apporter uniquement à vos clients online, un service de qualité, dans les meilleurs délais et surtout une organisation de voyages adaptée à leur demande grâce à l’expertise des correspondants locaux et tout cela au meilleur coût.

    Nous vous mettons donc gracieusement notre site en marque blanche, à vos couleurs, avec votre logo, vous êtes commissionnés sur chaque vente réalisée sur un taux situé entre 10 et 12 % selon les volumes d’affaires générés.

    Le site a été développé par Advences qui a été à la base des sites en marques blanches de Go Voyages.

    Vous avez l’expertise sur une, voir plusieurs destinations, et bien dans ce cas, nous pouvons les retirer de notre base, pour vous permettre de garder vos compétences « métier », elle n’apparaîtra plus sur votre site ne marque blanche.

    L’idée une fois de plus et de vous permettre de mieux vendre en vous appuyant sur ces experts locaux, les destinations que vous connaissez moins.

    1. C’est une idiotie ce que vous dites !!! Dès lors que l’on commissionne une agence votre site n’a plus aucun intérêt !
      Vous vous vantez de squeezer les intermédiaire, mais en fin de compte vous en restez un !
      Si on suit le schéma que vous avez mis sur votre compte facebook :
      Agence -> TO -> Receptif
      avec votre nouveau super concepte « révolutionnaire » qui existe depuis 10 ans :
      Voyage en direct -> réceptif,
      Si vous commissionné une agence à 10%, vous l’a mettez dans qu’elle catégorie ?
      Donc si on récapitule : la marge de l’agence + votre marge + la marge du réceptifs : où est le changement révolutionnaire ?

      Cordialement

  5. Il y a 2 sites voyage en direct… L’un tout attaché et l’autre avec des tirets… pas très fair play M.Thery ! Et pour finir un petit dernier qui s’appelle trip in live (voyage en direct en anglais) et ben quelle originalité !!! Par contre le petit dernier (trip in live) va de mon avis dépoussiéré les sites de e-tourisme…dont celui de M.Théry 😉

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *