Voyages-sncf : 5 ans et bientôt milliardaire

Distribution

Un volume d’affaires de 559 millions d’euros, soit une progression de 52%.
La part des ventes réalisées par les agences de voyages s’accroît de 36%.
Pour la fin de l’année, les ventes seront ouvertes à trois mois au lieu de deux.
Cinq ans après son lancement, Voyages-sncf.com se porte bien. Les ventes progressent et les records tombent. Ainsi, le lundi 20 juin le site enregistrait la vente de 100.000 dossiers voyageurs. Avec un volume d’affaires de 559 millions d’euros sur le premier semestre 2005, soit une progression de 52%, Voyages-sncf.com « espère atteindre 1,2 milliard d’euros à la fin de l’année » selon Mathias Emmerich, directeur général. Quand on songe que le site a été lancé en 2000 avec un investissement initial de 10 millions d’euros… Les performances de l’agence en ligne résultent d’abord du train qui représente 83% du volume d’affaires global, à 465 millions d’euros, en croissance de 55% par rapport à 2004. Le site réalise ainsi 16% des ventes de la SNCF Grandes Lignes. Concernant la part des ventes réalisées en agences de voyages, elle s’élève à 94 millions d’euros au premier semestre, soit une augmentation de 36% par rapport à la même période en 2004. Sans tenir compte du train, la vente de billets d’avion représente 60% du volume d’affaires de la partie agence avec 186.000 billets vendus, les 40% restants se répartissent entre les nuits d’hôtels et la location de voiture. « Le passage à la commission zéro s’est traduit par une accélération très forte des ventes de billets d’avion sur Internet », indique Mathias Emmerich. Quant à la polémique liée à la pratique d’une « double rémunération » pratiquée par « certains réseaux », Guillaume Pépy, directeur exécutif de la SNCF et président de Voyages-sncf.com, n’a pas manqué de rappeler que « la SNCF ne saurait se passer des agences de voyages qui la distribuent ». « Nous maintiendrons une commission » a-t-il déclaré. Ravi qu’il n’y ait plus de frein psychologique au paiement en ligne, Guillaume Pépy a par ailleurs parlé du site comme « un excellent canal de vente, mais aussi un canal d’innovation (IdTGV, Prem’s…) et de relation avec le consommateur ». Pour cet été, Voyages-sncf.com enregistre de très bons résultats sur la France, mais aussi « à l’étranger, sur la Tunisie, le Maroc et la Turquie » remarque Mathias Emmerich. Et de conclure sur « la volonté de la SNCF d’ici à la fin de l’année d’ouvrir ses ventes à trois mois au lieu de deux actuellement ».
Les sept dates clés du premier semestre 2005
– 18 mars : nouvelle charte graphique, nouvelle identité.
– 1er avril : lancement du catalogue France.
– 27 avril : mise en place du calendrier de recherche des meilleurs prix pour le train. Il permet à l’internaute de trouver de meilleurs prix pour voyager en train 8 jours avant ou 13 jours après la date choisie.
– 23 mai : lancement de la campagne Transatlantys. Plus d’un million de visites, 50.000 inscrits au jeu, 66.000 citations sur Google.
– 3 juin : nouvelle gamme Prem’s 1re et 2nde classe et doublement du nombre de destinations.
– 15 juin : Voyages-scf.com fête ses cinq ans.
– 20 juin : 100.000 billets de train vendus.
En cinq ans, Voyages-sncf.com recense plus de 3 milliards de visiteurs uniques, un volume d’affaires global cumulé de 2,3 milliards d’euros dont 2 milliards d’euros de volume d’affaires train. Sur la même période, l’agence en ligne a vendu 45 millions de billets de train dont 4 millions de billets Prem’s.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *