Voyages-sncf.com lance un comparateur de moyens de transport écolo

Voyages-sncf.com vient de mettre en place l’éco-comparateur, un nouveau service disponible sur sa page d’accueil qui permet de comparer pour un même trajet le prix entre l’avion (y compris les low cost), le train et la voiture personnelle. Histoire de récupérer sur le site, les inconditionnels de la voiture."Évidemment, on ne peut comparer que ce qui est comparable" explique Rachel Picard, directrice générale adjointe de l’agence en ligne. Le site ne comparera donc pas les prix d’un Paris New York en voiture ou en train… Mais les voyages en France ou en Europe. "Nous avons réalisé une enquête, explique t-elle, qui nous a appris que 57% des Internautes utilisaient les comparateurs, en troisième position après les moteurs de recherches et les services météo". Autre enseignement : 44% des internautes français ont hésité au moins une fois quant au choix du transport pour un séjour en France et 26% en Europe. Mais l’hésitation est encore plus importante chez les utilisateurs de voyages-sncf.com. "D’où la mise en place de ce nouveau service" indique Mathias Emrich, DG de l’agence en ligne. Il rajoute : "nous comparons les prix TTC, les temps de parcours par segment (les temps d’accès et d’embarquement seront intégrés plus tard avec de véritable comparateur porte-à-porte), et l’émission de CO2 dans l’air". En effet, dans éco-comparateur il y a éco pour économique, mais aussi pour écologique. Le comparateur ira donc piocher chez des partenaires extérieurs les infos concernant le coût de l’utilisation de sa voiture personnelle (mappy.com) et le montant d’émission de CO2 (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie : Ademe). Follement tendance l’écologie, et c’est tant mieux, même si l’on en est encore aux balbutiements de cette prise de conscience. Et il y a du chemin à faire raconte Michèle Pappalardo, présidente de l’Ademe, qui rappelle que le transport dans le monde est responsable à 25% de l’effet de serre. Elle ajoute : "aujourd’hui, un Français émet 8 tonnes par an de CO2, et l’objectif est de ramener l’émission à 2 tonnes. Deux tonnes c’est ce que dégage par passager un aller simple en avion sur un Paris-Pékin…". Vaste programme.

www.voyages-sncf.com

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *