Wasteels déplore l’absence de soutien de Thomas Cook

Distribution

 Laurent Wasteels, président du groupe Wasteels, a expliqué lors d’un point presse qu’il a "recherché des partenaires ou repreneurs" mais déplore que ces recherches n’ont pas été couronnées de succès, il reste "dans une optique de redressement".Pour Laurent Wasteels, les "tentatives auprès de notre partenaire franchiseur se sont avérées, après plusieurs mois de discussion, elles aussi infructueuses". Il regrette "cette solution qui présentait beaucoup d’avantages à la fois pour l’acquéreur qui bénéficiait ainsi d’un volume d’affaires de cent millions et qui aurait permis au personnel de continuer son activité". Thomas Cook a fait savoir à Wasteels que son activité tourisme était insuffisante.  En l’absence de repreneurs, il a du déclarer, "la société en cessation de paiement avec demande de redressement judiciaire". Le dirigeant est convoqué le 29 octobre au tribunal de commerce de Bobigny où il soumettra son plan de redressement. "Il faudra supprimer six agences déficitaire et alléger la direction centrale", soit au total, une trentaine de salariés. Pour l’instant, Laurent Wasteels n’a pas reçu d’offre de rachat. Il lance un appel à l’aide. "Cette entreprise a une âme. L’équipe est fantastique". L’entreprise n’a pas fait appel à l’APS pour faire partir ces clients.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *