Visites guidées, centres de vacances, croisières fluviales … Le déconfinement s’accélère

Economie
Un décret autorise désormais les rassemblements de plus de 10 personnes pour les visites guidées réalisées par des professionnels. ©Adobe Stock

Plusieurs secteurs du tourisme vont profiter de la réouverture de lieux et activités dès le 22 juin et dans les jours qui suivent. Tour d’horizon.

 

Le 22 juin sonne le retour à l’école pour tous les enfants mais pas seulement. Le gouvernement a annoncé ce week-end la réouverture ce jour de certains lieux et activités, ce qui devrait mettre un peu de baume au cœur aux professionnels du tourisme.

 

Comme annoncé le 28 mai, les cinémas, les centres de vacances, les casinos et les salles de jeux vont rouvrir lundi « dans le respect de règles sanitaires strictes », a souligné dans la nuit de vendredi à samedi un communiqué de Matignon après la réunion d’un Conseil de Défense et de Sécurité nationale (CDSN) sous l’autorité du président Emmanuel Macron.

 

Par ailleurs, un décret publié ce matin au Journal Officiel autorise les rassemblements de plus de 10 personnes pour les visites guidées réalisées par des professionnels et permet aux préfets de département d’autoriser les rassemblements de plus de 10 personnes dans un lieu ouvert lorsque les conditions de leur organisation permettent de respecter les gestes barrière.

Feu vert pour les croisières fluviales mais pas maritimes

 

Un peu plus tard, le 11 juillet, cela sera au tour des croisières fluviales d’être de nouveau autorisées. « En coordination avec nos partenaires européens, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas une limite fixée par arrêté ministériel », précise le communiqué de Matignon.

 

Quant au parc Disneyland Paris, première destination touristique privée en Europe, il va rouvrir progressivement au public à partir du 15 juillet, avec une capacité d’accueil limitée, quatre mois après avoir fermé en raison de l’épidémie de Covid-19. La réservation du billet ou du séjour sera obligatoire et se fera uniquement en ligne.

 

Les salariés comme les visiteurs, dès l’âge de 11 ans, devront porter un masque sur l’ensemble du site et un certain nombre d’expériences, spectacles ou événements seront indisponibles (comme la célèbre parade ou le spectacle nocturne « Disney Illuminations »), ou pourront être modifiés lors de la réouverture en fonction de l’évolution des mesures de sécurité et sanitaires et des recommandations des pouvoirs publics, précise Disneyland Paris.

 

Côté hébergement, un premier hôtel (le Disney’s Newport Bay Club) rouvrira dès le 15 juillet et d’autres suivront au cours de l’été, mais deux d’entre eux (le Sequoia Lodge et le Davy Crockett Ranch) « rouvriront à une date annoncée ultérieurement », souligne le groupe.

 

Enfin, à partir de septembre « et sous réserve d’une nouvelle évaluation de la situation épidémiologique, la rentrée pourra être marquée par de nouveaux assouplissements ». Il s’agira cette fois de l’ouverture des foires, expositions et salons et « le cas échéant » de l’ouverture des discothèques et des croisières maritimes internationales.

 

 

Publié par Céline Perronnet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *