Au salon Indaba 2018, viva Africa ! viva Mandela !

En images

Cette année, le grand salon du tourisme d’Afrique du Sud était placé sous le signe du centenaire de la naissance de Nelson Mandela. L’annonce du prochain vol Heathrow-Durban de British Airways a confirmé l’intention d’accueillir plus d’Européens.

Parmi les 1 747 acheteurs de l’Indaba (en augmentation de 14% par rapport à 2017), cinq agents de voyages invités par l’office de tourisme d’Afrique du Sud ont pu découvrir de nouveaux partenaires. Parmi eux, Timothé de l’agence Touring Track Together. Pour ce spécialiste des autotours en voitures de collection et des mototours haut de gamme, “Indaba est une bonne opportunité pour rencontrer des réceptifs très pointus qui connaissent bien les routes que nous conseillons. J’ai aussi repéré de nouvelles destinations pour notre prochaine programmation. Il y a pas moins de vingt-trois pays africains présents sur le salon, alors pour faire son marché c’est assez pratique!” Un objectif également atteint par Xavier Duchemin. Pour ce jeune chargé de production chez Worldia qui propose des devis en ligne en temps réel, l’Afrique est un marché à développer. Clotilde de l’agence Marco Vasco est, elle, venue chercher de nouveaux circuits pour ses repeaters… Une cible qui intéresse particulièrement Sisa Ntshona, PDG de South African Tourism : “L’Europe a un fort potentiel dans ce domaine et nous allons nous appuyer sur les professionnels du tourisme pour les sensibiliser”. Un marché en constante augmentation qui n’a pas échappé à Gabriel Taher, directeur de l’OT à Paris. “La dévaluation du rand depuis 2016 a permis d’avoir des prix attractifs et la communication autour de Nelson Mandela fait désormais de l’Afrique du Sud une destination culture. Deux atouts que nous comptons bien exploiter !” lance-t-il avec un large sourire.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.