Faut-il un visa ?

Australie

Oui. Quelque soit le but du voyage, il faut un visa (et bien sûr un passeport en cours de validité) pour se rendre en Australie. Pour les Européens, les opérations ont été simplifiées grâce à L’Electronic Travel Authority (ETA). C’est en général la compagnie aérienne ou le TO qui se charge des formalités (environ 15 US$). Il faut bien préciser à vos clients de ne pas perdre ce précieux petit papier, les services d’immigration étant très vigilants à l’arrivée sur le sol australien. Depuis le renforcement des mesures de sûreté dans la plupart des pays occidentaux, la police des frontières et les douanes soumettent les voyageurs à un questionnaire serré (www.eta.immi.gov.au).
Il existe également des visas touristiques si les voyageurs veulent séjourner plus de trois mois dans le pays. Ces visas sont valables douze mois et coûtent 65 US$.
Enfin, pour les étudiants, la France a signé récemment une convention (en janvier 2004) avec l’Australie.
Les jeunes de 18 à 30 ans peuvent passer un an en travaillant, en étudiant ou tout simplement en visitant le pays. Une restriction : on ne peut conserver plus de trois mois le même emploi. La demande de ce visa
Working Holidaymaker (WHM) se fait en ligne (site www.austgov.fr) ou par courrier électronique (visa.paris@dfat.gov.au). Coût : 105 €.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *