Pourquoi la surnomme-t-on « l’île d’Aphrodite » ?

Chypre

C’est à la mythologie grecque que Chypre doit son surnom "d’île d’Aphrodite". Selon la légende, la déesse de l’amour et de la fécondité serait née sur ses rivages. Elle aurait jailli de l’écume des flots, dans la baie de Petra tou Romiou, située entre Paphos et Limassol, où il est aujourd’hui très agréable de venir assister au coucher du soleil. Autre site célèbre lié à la déesse, les "bains d’Aphrodite" sont situés au nord-ouest de Chypre, dans la péninsule d’Akamas. Il s’agit d’une piscine naturelle dans laquelle tombe une petite cascade où Aphrodite aimait s’immerger et qui aurait, dit-on, le pouvoir de donner l’éternelle jeunesse. On peut toujours s’y rendre par un sentier, mais la baignade y est désormais interdite. Vénérée dans l’ensemble de la Grèce antique, Aphrodite revêtait une importance toute particulière à Chypre. Il ne reste malheureusement plus grand-chose des deux célèbres sanctuaires qui lui étaient dédiés, sur les sites antiques d’Amathonte (à 10 km de Limassol) et de Kouklia (à 14 km de Paphos).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *