La randonnée s’adresse-t-elle forcément aux très bons marcheurs ?

Corse

Non. Fort heureusement, tous les itinéraires ne sont pas aussi sportifs et techniques que le célèbre GR20. C’est tout naturellement le Parc Naturel régional qui occupe près des deux tiers de l’île qui offre le plus vaste réseau de sentiers de randonnée (1 500 km). Mais partout ailleurs en Corse, on peut s’adonner à l’activité reine de l’île, côté mer comme côté montagne.

Les randonnées trekking de haut niveau :

–     Le GR20 (de la mi-juin à la mi-octobre)
De Calenzana (région de Calvi) à Conca (région de Porto-Vecchio), 15 jours avec des étapes de 6 à 9 h (possibilité de réaliser la partie nord ou sud en 8 jours). Réputé être le sentier d’altitude le plus difficile d’Europe, cet itinéraire de 200 km traverse le Parc régional corse dans toute sa longueur à des altitudes souvent supérieures à 2000 mètres. Ajoutez-y un portage obligatoire de ses ravitaillements (parcours très isolé, nuits en refuges de montagne) et une météo parfois capricieuse, et l’on comprend aisément qu’il reste réservé aux randonneurs chevronnés et très bien équipés.

–     L’alta Strada (de février à mars/avril)
De la vallée de l’Asco (nord-ouest) à Bastelica (centre Corse). Matériel d’alpinisme indispensable. Quand il est enneigé, une partie du GR 20 se parcourt à ski pour un raid hivernal très sportif qui s’étire de massif en massif. A réserver aux skieurs et aux montagnards avertis qui doivent impérativement être accompagnés d’un guide de haute montagne.

Les randonnées sportives pour tous :

5 sentiers transversaux serpentent à travers toute l’île, d’une côte à l’autre (les "Mare a Mare") ou entre mer et montagne (les "Mare e Monti"). Sans difficultés techniques, ces itinéraires s’adressent à un large public de marcheurs qui trouvera aux étapes des gîtes ou des hôtels où passer la nuit.  

–     Mare a Mare Sud (toute l’année) :
De Porto-Vecchio à Propriano, 5 jours avec des étapes de 4 à 5 heures. Un itinéraire varié qui permet de découvrir toutes les richesses de l’intérieur du sud de l’île : l’Alta Rocca et les fameuses aiguilles de Bavella, le lac et la forêt de l’Ospedale, les sites archéologiques …

–     Mare e Monti Sud (toute l’année) :
De Porticcio à Propriano, 5 jours avec des étapes de 4 à 6 heures. Un sentier en surplomb de la mer qui permet à la fois de découvrir la Corse traditionnelle de l’intérieur et les rivages des golfes d’Ajaccio et du Valinco.

–     Mare e Monti (toute l’année mais préférer les périodes les moins chaudes)
De Calenzana à Cargèse, 10 jours avec des étapes de 4 à 6 heures (possibilité de réduire à 7 jours). L’un des plus appréciés puisqu’il passe à proximité de la célèbre réserve de la Scandola via de jolis petits villages de l’intérieur.

–     Mare a Mare Centre (d’avril/mai à oct./novembre)
De Ghisonaccia à Porticcio, 7 jours de 4 à 6 heures. Ponctué de passages à 1500 mètres ce sentier traverse une région assez peu connue aux villages paisibles.

–     Mare a Mare Nord (d’avril/mai à novembre)
De Moriani à Cargèse via Corte, 12 jours de 4 à 6 heures (possibilités de variantes). Ponctué de passages à 1500 mètres cet itinéraire qui chemine au pied des sommets corses offre un tour complet du nord de l’île (région de Castagniccia, du Niolo, forêt d’Aïtone, golfe de Porto).

Les randonnées balades faciles :
Egalement aménagés dans le Parc naturel régional Corse, "les sentiers de pays" permettent de découvrir le patrimoine naturel et culturel de 8 microrégions corses par le biais de boucles de 2 à 6 heures de marche. En famille, on pourra par exemple cheminer à travers les châtaigniers de la Castagniccia, entre les chapelles romanes du Bozio, ou les ruisseaux et vallons de l’Alta Rocca. Et en dehors des limites du parc, il y a quantité de magnifiques itinéraires pédestres à découvrir parmi lesquels le sentier douanier qui fait le tour de la pointe du Cap Corse ou la randonnée côtière qui borde le désert des Agriates, pour ne citer que les plus connus.

Chez les voyagistes :
Quant elle n’est pas effectuée en individuel, la randonnée est majoritairement le fait de prestataires spécialisés que les clients contactent en direct. Néanmoins, parmi d’autres, citons le voyagiste Corse Voyages qui programme d’avril à fin septembre deux itinéraires accompagnés d’une semaine (sans portage et avec un hébergement en chambres d’hôtes). Le premier, "Perles du Valinco" (sud-ouest de la Corse), se déroulant comme une rando classique, tandis que le second, "villages du maquis", répond à ceux qui souhaitent combiner séjour en montagne et promenades. Pour allier plaisirs balnéaires et randonnées, Ollandini propose de son côté un séjour découverte "Nature en bord de mer" au départ d’un hôtel de Propriano qui intègre 4 journées de promenades guidées (3 à 4 heures de marche/jour) axées sur la faune et la flore de la Corse. 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *