Les autocaristes ont-ils accès à toutes les routes de l’île ?

Corse

C’est effectivement une préoccupation importante pour les groupes qui viennent du continent avec leur propre autocar, eu égard à l’étroitesse de certaines routes corses de montagne… Sachez que si le réseau routier corse incite à la plus grande prudence, peu de routes sont strictement interdites à la circulation des autocars. On pourra néanmoins citer les portions de certaines voies reliant la côte orientale au centre montagneux : les gorges de Tavignano (la RN 200), entre Aléria et Corte, et le défilé de l’Inzecca, entre Ghisonaccia et Ghisoni, pour les bus à deux étages. Il va sans dire que les voyagistes corses tiennent compte de ces interdictions pour élaborer leurs circuits de groupes. Mais il faudra néanmoins s’attendre à quelques croisements délicats sur certains sites particulièrement fréquentés par les autocars, notamment dans les calanches de Piana, entre Porto et Piana. Enfin, comme partout, la circulation des autocars fait l’objet de certaines restrictions en centre-ville. Elle est notamment impossible dans le vieux quartier de Bastia et Corte ainsi que dans les citadelles de Bonifacio et Calvi.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *