Peut-on assister aux célébrations religieuses de Pâques ?

Corse

Non seulement on peut y assister librement, mais certaines processions de Pâques sont tellement exceptionnelles qu’elles valent même le voyage. La CCM Voyages propose d’ailleurs cette année un forfait "Semaine sainte" sur 3 jours entre le Vendredi saint et le Lundi de Pâques. La procession la plus célèbre de l’île se déroule à Sartène le soir du Vendredi saint. Un pénitent masqué dont seul le curé de la paroisse connaît l’identité y figure le chemin de croix. Pieds enchaînés et revêtu d’une cagoule et d’une aube rouge, le "Catenacciu" ("l’enchaîné" en corse) s’achemine alors à travers la ville sous sa lourde croix au milieu d’une foule recueillie. Une cérémonie empreinte d’une ferveur qui frôle le mystique. Non loin de là, à Bonifacio, l’ambiance est plus détendue lors des processions des cinq confréries (les Jeudi et Vendredi saints) qui portent leurs saints patrons à travers la ville sur de grandes châsses en bois. Le Lundi de Pâques, s’il est un rendez-vous à ne  manquer c’est bien la Pâque orthodoxe grecque de Cargèse (au XVIIIe s. la ville accueillit 600 réfugiés grecs fuyant l’envahisseur turc), événement unique dans l’île, durant laquelle une grande procession émaillée de participants en costume grec traditionnel s’achemine jusqu’à un belvédère qui domine le golfe de Sagone pour la traditionnelle "bénédiction des campagnes".
Les autres sites où assister aux cérémonies de Pâques sont : la côte est du Cap Corse où la grande procession de la "Cerca" (12 km) va d’église en église autour de Erbalunga et Brando le matin du Vendredi saint ; Calvi et sa "Granitola" du vendredi où des pénitents cagoulés cheminent à travers la ville ; Corte et sa procession du "Christ Roi" illuminée aux chandelles le soir du vendredi.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *