Repères historiques

Corse

8e ou 7e millénaire av. J.-C : datation de la première trace humaine découverte sur l’île, la "dame de Bonifacio" auj. exposée au musée de Levie (Alta-Rocca). 
Vers 2000 av. J.-C. : les torréens, du nom de leurs bâtisses (les torre) érigent des statues-menhirs encore visibles auj., notamment sur le site de Filitosa.
Vers 560 av. J.-C. : les Phocéens (Grecs) s’installent à Alalia (auj. Aléria) et y introduisent l’olivier et la vigne. S’ensuivent les Etrusques, les Carthaginois et les Phéniciens.
 Vers 260 av. J.-C. : les Romains s’emparent d’Alalia et l’île devient province romaine pendant 5 siècles.
Ve siècle ap. J.-C. au XIe s. : l’effondrement de l’Empire romain entraîne des invasions successives. Les razzias des Vandales, des Ostrogoths, des Byzantins, des Sarrasins puis des Maures plongent l’île dans le chaos et les habitants se replient dans les montagnes.
1195 : les Génois s’installent à Bonifacio et fondent Calvi. Une occupation qui durera 6 siècles et qui sera marquée par de nombreuses constructions (ponts, fortifications, Ajaccio, Porto-Vecchio…) mais aussi par une farouche résistance des Corses contre ces envahisseurs et par plusieurs interventions militaires françaises.
1755 – 1769 : Pascal Paoli, unificateur de la résistance corse contre les Génois, déclare l’indépendance de la Corse en 1755 mais les grandes villes sont toujours aux mains des Génois. En 1768, alors que Gênes cède l’île aux Français, il tente vainement de résister contre l’armée française et s’exile en Angleterre.
1789 : la Corse est officiellement française. Pascal Paoli, de retour d’exile, reprend la tête de la résistance contre l’envahisseur soutenu un temps par les Anglais. Un royaume anglo-corse sera même proclamé pendant deux ans. Mais c’est sans compter sur l’enfant du pays, Bonaparte, qui reconquiert la Corse en 1796.
Guerre 1914-1918 : la démographie de l’île paye un lourd tribu à la guerre (11 000 morts sur les champs de bataille), ce qui fragilise son économie. C’est à cette époque que de nombreux Corses émigrent sur le continent et à l’étranger pour faire fortune, notamment en Amérique, d’où les "maisons d’Américains" que l’on admire auj. dans le Cap Corse. 
Années 60 : de nombreux rapatriés d’Algérie s’installent en Corse.
1970 : la Corse est séparée de la région PACA et devient la 22e région française. 
1991 : La Corse est dotée d’un statut particulier. La nouvelle Collectivité territoriale de Corse se voit transférer certaines compétences (économie, social, culturel) qui étaient jusqu’ici du ressort de l’Etat. 
2002 : La Collectivité territoriale de Corse se voit attribuer de nouvelles compétences (éducation, aménagement du territoire…). Sa compétence tourisme est renforcée.
2003 : le non l’emporte (51%) lors du référendum demandant aux Corses d’approuver un projet de modification de l’organisation institutionnelle de l’île qui visait notamment à substituer les deux départements et la Collectivité territoriale actuelle par une collectivité territoriale unique.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *