Est-il légitime de dire qu’il pleut « toujours » en Grande-Bretagne ?

Grande-Bretagne

Cela reviendrait à dire qu’il pleut “toujours” en Bretagne, ce que les Bretons démentiront avec force. Comme pour toutes les régions soumises aux soudaines dépressions provenant de l’Atlantique, il est effectivement difficile d’y garantir une semaine consécutive de beau temps. Mais le caractère extrêmement changeant de la météo joue aussi en faveur des visiteurs. Certains jours, les Écossais se targuent d’ailleurs de pouvoir profiter de “quatre saisons dans la même journée”… D’une manière générale, il ne pleut pas plus à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre que dans le nord de la France. La côte Ouest et les régions au relief plus élevé (pays de Galles, Highlands, nord de l’Angleterre) sont en revanche beaucoup plus arrosées que l’est du pays. Les pics de pluviométrie étant atteint dans les îles périphériques de l’Écosse (les Hébrides et les Shetlands). Et partout ailleurs, c’est entre mars et juin que les précipitations sont les moins importantes même si à l’instar de l’Europe continentale, la Grande-Bretagne a tendance à connaître des étés de plus en plus chauds.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *