La langue pose-t-elle réellement un problème ?

Grande-Bretagne

La plupart des Britanniques ont suivi plusieurs années de cours de français à l’école, mais à l’instar de nombreux Français ayant appris l’anglais scolaire, il ne leur reste malheureusement bien souvent que quelques vagues souvenirs… Ces rudiments peuvent suffire à se débrouiller sur place et le voyage réserve parfois la bonne surprise de trouver des gens parlant parfaitement notre langue. Même dans les établissements touristiques – sauf indications clairement mentionnées – il ne faut généralement pas s’attendre à trouver du personnel francophone. Ce qui est cependant un peu plus courant à Londres où la communauté francophone est importante et où de nombreux jeunes Français partent faire des stages dans les hôtels et les restaurants. L’existence d’audioguide en français dans les principaux monuments et de documentations touristiques bilingues est en revanche largement généralisée. Avant le départ, le bureau parisien de Visit Britain est d’ailleurs en mesure de fournir des brochures en français très complètes pour l’ensemble des régions britanniques. Et sur place, la signalisation routière est facile à comprendre.    
Néanmoins, les clients qui ne pratiquent pas du tout l’anglais ont tout intérêt à organiser au maximum leur séjour avant de partir. Dans ce cas, mieux vaut d’ailleurs les orienter vers des autotours préétablis ou vers les formules préréservées des circuits “à la carte” afin d’éviter d’avoir à effectuer des communications téléphoniques laborieuses sur place. Et pour ceux qui continueront à penser que l’anglais est un handicap insurmontable, il reste toujours la solution des voyages organisés.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *