Quelle durée de séjour faut-il prévoir sur place quand on arrive en ferry ?

Grande-Bretagne

Toutes les régions de Grande-Bretagne sont accessibles depuis les terminaux d’arrivée des ferries mais la prise en compte des distances une fois sur place est déterminante pour établir la durée du séjour. Avec six ports desservis depuis la France, la côte sud de l’Angleterre reste la porte d’entrée la mieux desservie. Et à condition de résider à proximité des ports de départ, la fréquence des rotations est assez soutenue pour permettre d’y réaliser un court séjour. Londres est aussi très facile d’accès depuis les ports de Douvres (123 km d’autoroute), Newhaven, Portsmouth (121 km d’autoroute) et Poole (165 km). De même que le sud du pays de Galles, Cardiff étant à environ 3 h 30 d’autoroute des terminaux de Douvres (382 km) et de Plymouth (227 km). En revanche, sa côte Nord est plus rapidement accessible depuis le port de Kingston-upon-Hull (compter 3 heures par l’autoroute pour arriver jusqu’à la “frontière” entre l’Angleterre et le pays de Galles). Mais la quasi-absence d’autoroutes à l’intérieur du pays de Galles implique de toute façon de prévoir un minimum d’une semaine pour vraiment en profiter. De même que pour visiter le centre de l’Angleterre, les ports du Sud étant à environ 320 km de Birmingham. Le nord de l’Angleterre et l’Écosse sont quant à eux beaucoup plus rapidement accessibles depuis les ports de Hull et Newhaven. Néanmoins, le trajet étant long pour rejoindre l’Écosse depuis Hull (430 km jusqu’à Glasgow), la solution la plus pratique est de loin la traversée directe entre Zeebrugge et Édimbourg (port de Rosyth).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *