Quels sont les principaux sites touristiques de l’Angleterre ?

Grande-Bretagne

• Le Sud-Est de l’Angleterre : densément peuplé et tout aussi riche en sites historiques et en jardins, il possède parmi les plus anciennes stations balnéaires britanniques et ses comtés de l’intérieur des terres témoignent encore des liens qui les unissent à la monarchie. Jalonnée de charmants villages médiévaux et de superbes châteaux, cette région correspond merveilleusement bien à l’image romantique que l’on a de la campagne anglaise.

Ses temps forts : la grandiose ville universitaire d’Oxford et ses 39 “colleges”, les cathédrales de Canterbury et de Winchester (l’ancienne capitale du pays), l’atmosphère surannée de Brighton, les passionnants musées maritimes de Portsmouth, les scéniques falaises crayeuses du Kent et le charme de l’île de Wight. Sans oublier le site mégalithique de Stonehenge, classé au patrimoine de l’Humanité par l’Unesco.  

Ses autres sites remarquables :  les cités médiévales de Rye – parmi les plus charmantes villes du pays –, de Salisbury et Bradford-on-Avon et les vestiges et mosaïques d’un palais romain à Fishbourne, le parc du New Forest, le coin le plus sauvage de la région, sans oublier le Legoland de Windsor pour les enfants.

Ses jardins : ceux de Stowe et de Stourhead, les jardins-labyrinthes de Longleat House et de Leeds Castle, qui est considéré comme le plus beau d’Angleterre, pour ne citer que les plus connus.
 
Ses activités phares : randonner dans le parc du New Forest ou au sommet des falaises du Kent et le long de la Tamise où l’on peut aussi naviguer.

Y accéder : par l’Eurotunnel, les ports de Douvres, Newhaven, Portsmouth, Poole et Weymouth, les aéroports du sud de Londres (Gatwick et Heathrow) et la gare Eurostar de Ashford.

• Le sud-ouest : tout autant marqué par l’Histoire que le Sud-Est, avec quantité de châteaux et jardins à découvrir, le Sud-Ouest s’illustre aussi par son splendide patrimoine naturel grâce à ses deux parcs nationaux et aux sublimes côtes sauvages du Devon et de la Cornouailles aux airs de Bretagne. Assurément l’une des régions les plus romantiques d’Angleterre.

Ses temps forts : la splendide Bath, une des plus belles villes du pays, qui doit son nom à ses thermes romains, la côte déchiquetée et les charmants petits ports de pêche de Cornouailles qui s’égrènent à l’ouest de Plymouth, les “cotswolds” émaillés de villages aux maisons en pierre et au toit de chaume, et les paysages de bout du monde des îles Scilly, à 2 h 40 de bateau au large des Cornouailles.

Ses autres sites remarquables : la lande sauvage ponctuée de collines dans les parcs nationaux de Dartmoor et Exmoor, les cathédrales de Wells et Exeter, la flore exotique des serres de l’Eden Project, de beaux jardins et monuments (le château du Saint Michael’s Mount, l’abbaye de Glastonbury) et des musées (le Musée maritime de Cornouailles, la Tate Gallery de Saint Yves). 

Ses activités phares : la baignade pour les moins frileux, du surf, des sorties en bateau, des survols en montgolfière à Bristol et de la randonnée sur le Coastal Path qui longe toute la côte de Cornouailles. 

Y accéder : par les ports de Plymouth, Weymouth et Poole ainsi qu’en train et voiture depuis Londres. 

• L’Est de l’Angleterre : à l’écart des grands axes routiers et des flux touristiques, l’Est agricole et paisible n’en a que mieux conservé ses traditions et ses jolis villages médiévaux. Avec ses ports de pêche et ses paysages bucoliques de l’intérieur des terres, cette région, qui n’est pas sans évoquer la Hollande, reste d’autant plus à découvrir qu’elle possède plus de 200 km de voies navigables. 

Ses temps forts : Cambridge et sa vénérable université qui date de plus de 800 ans, la cathédrale d’Ely et ses maisons georgiennes, la cité médiévale de Lavenham et ses maisons à colombage colorées, le château d’époque normande de Norwich, louer un bateau pour naviguer sur les canaux des Broads du Norfolk, entre roseaux et moulins à vent. 

Ses autres sites remarquables : la route côtière entre Aldeburgh et King’s Lynn (plages tranquilles, ports de pêche), la cathédrale de Saint Albans et le palais de Hatfield House qui sont tous les deux proches de Londres. Sans oublier Sandringham, pied-à-terre de la famille royale. 

Ses activités phares : du vélo le long des côtes – la région a l’avantage d’être plate –, louer un “punt”, une barque à fond plat, pour découvrir les canaux de Cambridge.  

S’y rendre : aéroports londoniens de Luton et Stansted, port de Douvres, l’Eurotunnel et l’Eurostar.

• Le centre : avec ses manoirs et cités resplendissantes datant de l’époque des Tudor et ses villes industrielles, le cœur du royaume est un admirable condensé de l’Angleterre. Réputée pour ses jardins et son immense réseau de canaux, cette région plaira d’autant plus aux Français qu’elle offre de belles perspectives de balades.

Ses temps forts : les maisons à colombage de Shrewsbury, de Stratford upon Avon, ville natale de Shakespeare, et de Ludlow, les magnifiques manoirs de l’époque des Tudor, le château de Warwick. 

Ses autres sites remarquables : le musée de l’ancien site industriel de Ironbridge Gorge, berceau de la Révolution industrielle aujourd’hui classé au patrimoine mondial, les collines des Cotswolds, les châteaux de Chatsworth et de Burghley House, ainsi qu’Althorp, propriété de la famille Spencer, où est enterrée la princesse Diana.  

Ses activités phares : louer une péniche pour découvrir une partie de ses 3 200 km de canaux navigables, faire du canoë et du parapente dans la vallée de Wye, du vélo et randonner dans le parc national de Peak District.  

Y accéder : aéroports de Birmingham et Manchester, port de Hull.

• Le Nord : après avoir quitté la plaine et les lumières de la ville, c’est une Angleterre sauvage et secrète que l’on découvre au fil de ses quatre parcs nationaux dont la magnifique région montagneuse des lacs de Cumbria. Et après avoir parcouru les landes et les vallées du Yorkshire, les nombreux châteaux austères qui émaillent la côte du Northumbria rappellent que l’Écosse est toute proche.

Ses temps forts : les sommets (1 000 m) du parc national du Lake District et ses villages traditionnels, la dynamique ville de Manchester, York et Chester, les vieilles cités les mieux conservées du royaume, le Bamburgh Castle, digne des châteaux écossais, la cathédrale de Durham, chef-d’œuvre de l’art roman. 

Ses autres sites remarquables : les restes du mur d’Hadrien qui sépare l’Angleterre de l’Écosse et le fort romain de Housesteads, les docks de Liverpool, les ruines de Fountains Abbey, la jolie ville de Lancaster, le château médiéval d’Alnwick où fut tourné Harry Potter et les pubs de Newcastle.

Ses activités : d’innombrables possibilités de randonnées mais aussi du bateau et canoë sur ses lacs.

Y accéder : les ports de Hull (Yorkshire) et de Newcastle (Northumbria) et les aéroports de Manchester et Newcastle.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *