Quelles régions faut-il privilégier l’hiver ?

Grèce

Sauf à vouloir se couper du monde, mieux vaut prévoir de séjourner ou de faire étape dans des centres urbains animés et dans les sites les plus touristiques de Grèce continentale. Athènes, où il y a toujours de l’animation, permet par exemple de combiner la visite de ses centres d’intérêt (prévoir trois jours) avec de nombreuses excursions réalisables dans la journée (Cap Sounion, Argolide, Delphes…). Ceux qui souhaitent ajouter une touche «bien-être» à leur séjour peuvent notamment loger dans les hôtels Grande Bretagne (avec spa) et Electra Palace, qui disposent d’une piscine intérieure chauffée, ou bien opter pour les hôtels de la côte de la périphérie d’Athènes ouverts l’hiver, notamment le Divani Apollon Palace & Spa et le Westin Athens, tous deux situés dans la station balnéaire de Vougliagmeni, à environ 25 km de la capitale. Située en bord de mer à moins de 2 heures de route d’Athènes, la charmante petite ville de Nauplie est également agréable en toute saison et c’est un point de départ idéal pour rayonner vers Epidaure, Corinthe et Mycènes. Cette étape est d’ailleurs intégrée l’hiver dans les autotours proposés par les tour-opérateurs spécialistes. A cette époque, on pourra compléter des étapes prolongées dans ces deux villes avec une nuit à Delphes (ou à Arachova) et à Olympie, voire à Kalambaka pour visiter les monastères des Météores. Il peut arriver qu’il y ait de la neige dans certaines régions (Météores, Delphes…), mais cela ne perturbera pas le déroulement d’un circuit avec des étapes « classiques ». Les loueurs de voitures disposent en général d’un équipement adapté.
La Crète se prête également bien à un autotour l’hiver, Rhodes fait aussi partie de la programmation hivernale de spécialistes comme Héliades.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *