Comment se déplacer à Hong Kong ?

Hong-Kong

Le territoire hongkongais a beau sembler étroit aux yeux des touristes (rappelons que sa superficie équivaut à dix fois la ville de Paris), les moyens de transport y sont nombreux, bien développés et très bon marché. Train, métro, tramway, taxis, bus ou ferry ne manquent pas. Pour un séjour prolongé, il est avantageux d’utiliser la carte Octopus. Cette carte électronique prépayée donne accès à la quasi-totalité des moyens de transport du territoire. Elle se recharge ensuite dans l’un des nombreux points de vente et peut même s’utiliser dans certaines boutiques. A votre départ de HK, vous obtiendrez le remboursement du solde du montant prépayé et de la caution (50 HK$). Il existe également un Pass trois jours, baptisé 3-days Hong Kong Transport Pass.

Le train
HK dispose de deux principaux réseaux ferroviaires, sans compter l’Airport Express (voir question 30) : le MTR et le KCR (Kowloon-Canton Railway). Le tout pour des tarifs très abordables.
Le MTR (Mass Transit Railway) correspond à notre métro et dessert les grands secteurs urbains de part et d’autre de la baie de HK. Essentiellement souterrain, il fonctionne de 6 h à 1 h du matin environ. Son parcours suit la côte nord de l’île de HK et se sépare en deux lignes qui traversent la baie par des tunnels, l’une desservant Kowloon et l’autre les Nouveaux Territoires. Aisément identifiable à son sigle, ce métro ultra-moderne est facile d’utilisation (puisque toutes les indications sont en anglais), propre, climatisé et complètement sécurisé.
Le KCR est un train de banlieue rapide et aussi moderne que le MTR, qui comprend quatre lignes distinctes : l’East Rail, la West Rail, la Light Rail et Ma On Shan Rail. Il assure également une liaison longue distance avec la Chine continentale.

Le tramway
Héritage britannique, le tramway suit imperturbablement le même trajet depuis 1904 : 13 km de voie centrale sur l’île de Hong Kong, avec un tracé sur la côte nord, entre Kennedy Town et Shau Kei Wan. Il fonctionne tous les jours entre 6 h et minuit. Le prix est forfaitaire et l’on dépose la monnaie en sortant dans la caisse près du chauffeur. Ne pas oublier de faire l’appoint.

Le taxi
C’est un moyen de transport très populaire et, contrairement à la France, très bon marché ! Il existe trois types de taxis à HK : les taxis rouges, qui desservent l’ensemble du territoire sauf certaines zones de l’île de Lantau (15 HK$ de prise en charge et 1,40 HK$ tous les 200 m), les taxis verts qui vous emmènent dans les Nouveaux Territoires (12,50 HK$/1,20 HK$) et les taxis bleus qui ne fonctionnent que sur Lantau (12 HK$/1,20 HK$). Les péages de tunnels et de ponts sont comptés en supplément du prix affiché au compteur et des frais peuvent également s’ajouter pour les bagages volumineux transportés dans le coffre). Il est prudent de demander à votre hôtel de vous écrire l’adresse de destination, car certains chauffeurs ne comprennent pas l’anglais.

Le bus
Avec quatre compagnies de transport franchisées, les lignes de bus sont nombreuses et desservent des destinations hautement touristiques. En zone urbaine, elles fonctionnent généralement entre 6 h du matin et minuit. Si le prix du billet est bon marché, n’oubliez pas qu’il vous faudra faire l’appoint car le chauffeur ne rend pas la monnaie.

Le ferry
Le Star Ferry fait quotidiennement la navette dans la baie depuis 1898, reliant Central et Tsim Sha Tsui en sept minutes, pour la somme de 1.50 HK$ (soit 0.15 €). Départ toutes les 4 à 10 minutes, de 6 h 30 à 23 h 30.
Plusieurs ferries, dotés de deux ou trois ponts, assurent pour leur part les liaisons vers les îles. Il existe aussi des ferries locaux, les kaidos, proposant des traversées pittoresques vers de nombreuses destinations dont certaines totalement à l’écart des trajets habituels. Enfin, les sampans sont des taxis flottants que l’on retrouve surtout dans les principaux ports de pêche comme Aberdeen et Cheung Chau. Ils proposent de petites promenades dans le port ou une traversée vers les îles environnantes, le tout à des prix négociables.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *