Que peut-on voir dans les parcs nationaux ?

Hong-Kong

Encore une fois, aux antipodes de ce que l’on pourrait penser quand on survole la « forêt » de gratte-ciel de HK et Kowloon, HK compte 23 parcs nationaux facilement accessibles et un certain nombre de réserves naturelles, à l’instar des marais de Mai Po, dans le nord-ouest des Nouveaux Territoires, et de l’héronnière de Luk Keng, au nord-est, non loin de la frontière de la Chine Populaire. Randonnées, observation de nombreuses espèces animales (parfois rares, comme les chats-civettes, les daims aboyants et les pythons) et botaniques, ou simplement pique-nique et pratique d’activités sportives (le taï chi en tête)… tous sont ouverts à la population. Les sentiers de découverte de la nature sont parsemés de petits panneaux explicatifs et leur cartographie indique les degrés de difficulté. De même, des centres d’accueil ont été placés à l’entrée des parcs les plus fréquentés. Citons entre autres le Lion’s Nature Education Center qui présente, sur 16 hectares, un condensé des richesses agricoles et rurales de la péninsule de Sai Kung ; le Lantau Trail, un parcours de randonnée de 70 km de sentiers qui gravit deux des plus hauts sommets de l’île de Lantau et se divise en douze étapes, avec différents niveaux de difficulté ; et enfin les marais de Mai Po, déjà évoqués mais célèbres car peuplés par des centaines d’espèces d’oiseaux, de mammifères, de reptiles et de poissons.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *