Quels sont les fêtes, festivals traditionnels et grands événements propres à Hong Kong ?

Hong-Kong

Le nombre d’événements est tel que quelque soit la date de séjour sur le territoire, on a de fortes chances d’arriver au moment d’une fête chinoise. Qu’il soit traditionnel, artistique ou sportif, chaque événement occupe une place prépondérante dans le calendrier. Les festivités sont ainsi lancées dès les premiers mois de l’année, avec le Nouvel An Chinois (janvier/ février). A cette occasion, la ville se pare de lumières multicolores, simultanément des deux côtés de la baie. Principal temps fort de la célébration : le gigantesque feu d’artifice déployé au dessus de la baie et la grande parade nocturne qui l’accompagne.
La Fête des Lanternes du Printemps marque la fin des festivités traditionnelles du Nouvel An Chinois, en allumant des lanternes dans les temples et les parcs. En février/mars, place au Festival des Arts de Hong Kong, qui accueille chaque année bon nombre d’artistes du monde entier, et qui cède sa place en avril au Festival International du Film de Hong Kong. Citons également, côté manifestations sportives, le marathon de Hong Kong (en février) et la Rugby World Cup Seven (en mars). Se succèdent entre les mois d’avril et de juillet plusieurs fêtes traditionnelles immuables : l’Anniversaire de Tin Hau, cette reine du ciel et déesse de la mer pour qui les pêcheurs décorent leurs bateaux et se rassemblent dans les temples qui lui sont dédiés pour lui rendre grâce et la prier de leur apporter une pêche abondante, l’Anniversaire de Bouddha ou l’Anniversaire de Tam Kung, ou encore la Fête des Petits Pains de Cheung Chau, qui accueille pendant huit jours fêtes religieuses, défilés et autres opéras chinois sur l’île de Cheung Chau et qui bat son plein le 5e jour, avec la distribution de petits pains, gage de fortune pour l’année à venir. Ils donnent tous lieu à des célébrations particulières pendant 18 jours et sont réunis sous le nom de « Culture and Heritage Celebration ». N’oublions pas la Fête des bateaux dragons « Tuen Ng », durant laquelle les bateaux se parent de tête et de queue de dragon donnant l’occasion à des courses effrénées dans la baie au rythme des tambours, la Fête des morts (Ching Ming) ou la Fête des fantômes affamés (Yue Laan).
Dans un tout autre registre, le Hong Kong Shopping Festival (juin à août) est l’occasion de dénicher de bonnes affaires aux meilleurs prix sur tout le territoire. La période estivale est aussi celle du Carnaval International des Arts et du Festival gastronomique de Hong Kong, qui fera le bonheur des gourmands puisqu’à cette occasion, de nombreuses dégustations sont proposées. En octobre, la Fête de la mi-automne réunit les familles autour d’une des célébrations les plus importantes du calendrier chinois. Elle donne lieu à des expositions de lampions de formes et de tailles variées organisées dans les lieux publics. Enfin, les Fêtes de l’hiver augurent la période de Noël, dont les Hongkongais ont su adopter les aspects commerciaux tout en insufflant aux festivités un petit air de conte de fées, renforçant par la même occasion le contraste Orient/Occident. Au programme : explosion de couleurs de Noël, chorales, guirlandes lumineuses et village du Père Noël installé à Central, ou est érigé l’un des plus hauts sapins décorés au monde.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *