Repères historiques de l’île

Ile Maurice

1507 : un navigateur portugais découvre l’île jusqu’ici inhabitée même si elle était probablement déjà connue des navigateurs arabes.  
1598 : les Hollandais s’emparent de l’île qu’ils baptisent "Mauritius" et y implantent la canne à sucre (et l’esclavage), ainsi que des animaux comme le cerf de Java et le sanglier, mais le fameux dodo de Maurice disparaît à jamais… Ils quittent l’île en 1710. 
1715 : les Français, installés sur l’île voisine de Bourbon (la Réunion actuelle), s’emparent de l’île qu’ils rebaptisent "Isle de France". Sous l’administration française, la culture de
la canne à sucre se développe et Port Louis devient un port de commerce important mais aussi un repaire de corsaires.  
1810 : les Anglais s’emparent de l’île rebaptisée "Mauritius". Quatre ans plus tard, la France cède l’île à la Grande-Bretagne mais les Franco-Mauriciens restent maîtres des plantations de canne à sucre.  
1835 : abolition de l’esclavage sur l’île. Arrivée des travailleurs indiens et chinois.   
1968 : Maurice acquiert son indépendance mais reste sous tutelle britannique.
1992 : Maurice devient une république à part entière. 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *