Risque-t-on une amende à ramener des vêtements confectionnés sur place ?

Ile Maurice

Tout dépend ce que l’on achète, Maurice étant effectivement réputée pour ses manufactures de textiles même si ce secteur est actuellement en crise. Polo, pull, chemise, costume…, il y a de bonnes affaires à réaliser en achetant sur place. Mais attention aux devantures de magasins qui affichent des noms de marques de renommée internationale, car il s’agit de contrefaçons. C’est notamment le cas des prétendues boutiques "Ralph Lauren" qui sont légion sur l’île depuis la fin des années 90. En 1992, un fabricant local décide d’exploiter la marque américaine, jusqu’alors inexistante sur l’île, et la fait enregistrer auprès de l’office national de la propriété industrielle. En toute conformité avec la loi mauricienne mais sans l’accord de Ralph Lauren.
Au bout de 7 ans, la marque tombe dans le domaine public et les boutiques "Ralph Lauren" fleurissent un peu partout. C’en est trop pour Ralph Lauren qui obtient début 2004 la fermeture de l’ensemble de ces boutiques qui devrait être effective courant 2005. Un coup dur pour le textile mauricien. Alors, même si les guides vous certifient qu’il ne s’agit pas de contrefaçons et que les boutiques vous fournissent de vrais faux certificats d’authenticité, ne tombez pas dans le piège. Faute de quoi, les douaniers parisiens de l’aéroport CDG pourraient bien vous faire regretter cette fausse "bonne affaire".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *