Combien de temps faut-il rester sur place pour avoir un bon aperçu du pays ?

Israël

Israël est, rappelons-le, un petit pays (avec 22 145 kilomètres carrés, sa superficie est équivalente à la Bretagne sans l’Ille-et-Vilaine). Un séjour s’étendant sur une semaine suffit à une première exploration. C’est d’ailleurs la durée la plus souvent proposée pour un circuit découverte du pays. Cela permet de voir les principaux sites historiques et bibliques : on peut selon les formules privilégier un itinéraire plutôt à thématique chrétienne (Jérusalem, Ein Kerem, Césarée, Capharnaum…) ou bien davantage orienté vers l’histoire juive (Beer Sheva, Sde Boker, Deganya, Massada, Safed…) ou encore – et c’est à la fois le plus complet et le plus intéressant – opter pour un produit combinant les deux. Que ce soit dans le cadre des forfaits des tour-opérateurs ou en autotour, le voyageur se retrouve en général à parcourir le pays du nord au sud en effectuant une boucle tout en consacrant une voire deux journées à Jérusalem. Il faut aussi prendre le temps de voir Tel-Aviv, avant de repartir par exemple, sans oublier de faire un crochet par la mer Morte (le phénomène est unique au monde).
Bien sûr, l’idéal est d’ajouter une deuxième semaine. Cela permet une découverte plus approfondie des grandes villes et un détour par des sites moins fréquentés (Rosh Haniqra, Beit Shean, Ein Guedi…). Pour les plus accros au soleil, cela peut être l’occasion de se détendre en passant quelques jours de farniente à Eilat. L’offre de la station balnéaire n’est quasiment composée que d’hôtels avec piscines, plages de sable ou de petit gravier et surtout elle est située sur la mer Rouge.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *