Existe-t-il des formalités particulières avant d’entrer dans le pays ?

Israël

Israël est un pays qui a très tôt mis en place des mesures de sécurité pour les passagers aériens dès l’aéroport de départ dans le cadre de la compagnie nationale El Al (et des autres transporteurs israéliens) et ce à l’aller comme au retour, à l’aéroport Tel-Aviv Ben Gourion (ou Eilat Ovda). Aujourd’hui, il faut savoir que le fait d’interroger les passagers sur leurs bagages et d’en vérifier le contenu aux rayons X est devenu relativement courant pour les voyageurs à travers le monde, surtout depuis le renforcement des mesures de sûreté dans les aéroports pour les départs vers les États-Unis et la Grande-Bretagne. En ce qui concerne Israël, ces procédures rallongent certes le délai d’attente pour pouvoir embarquer dans l’avion mais il s’agit de vérifications qui, si elles peuvent paraître fastidieuses au premier abord, ont le mérite d’éviter des incidents plus graves. Mieux vaut avertir les clients en partance de cet aspect-là de leur voyage. Ils sauront mieux à quoi s’attendre. On peut leur rappeler que présenter son passeport avec son billet et répondre de bonne grâce aux questions des agents de sécurité, voire parfois accepter d’ouvrir ses valises et bagages, est le meilleur moyen de faire passer rapidement cette phase du voyage. Par ailleurs, lors du passage aux frontières, le voyageur peut demander que le tampon israélien soit apposé sur une feuille volante, surtout s’il veut ensuite pouvoir se rendre dans un pays arabe, qui pourrait pour cette raison lui refuser l’entrée sur son sol. Sachant que l’inverse, c’est-à-dire la présence du tampon d’un État arabe sur un passeport n’empêche pas d’entrer en Israël.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *