Où aller pour un “city break” ?

Israël

Pour un grand week-end de découverte, Jérusalem s’impose naturellement. La ville regorge de sites à découvrir et d’expériences à vivre. Un programme sur trois jours, par exemple, peut facilement se concevoir en alternant visites de la vieille ville, musées et sites emblématiques (voir questions numéro 6 et numéro 7). D’autant qu’il existe un bus à impériale, "le 99", qui permet soit de faire un tour panoramique de la ville en 2 heures avec casque audio et commentaires dans chaque langue (pour 8 euros environ par adulte, près de 6 par enfant), soit de faire des escales touristiques à travers la ville (pour 12 euros environ par adulte et 10 euros par enfant de moins de 12 ans). On y monte et on en descend quand on veut (il y a 27 arrêts possibles) pour visiter un site en particulier et reprendre plus tard le bus suivant. Comme Jérusalem a une position centrale dans le pays et que les distances sont faibles, on peut tout à fait, dans le cadre d’un court séjour, partir en excursion pour la journée à la mer Morte, à Nazareth et Tibériade ou à Césarée et Haïfa. Étant donné qu’entre Jérusalem et Tel-Aviv, il n’y a qu’une soixantaine de kilomètres, les mêmes programmes peuvent être envisagés au départ de cette dernière, sachant que le client pourra en outre profiter du bord de mer. On le voit, les journées sont riches et denses. L’offre est donc idéale pour une clientèle française friande d’escapades culturelles.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *