Peut-on séjourner dans un kibboutz ?

Israël

Le kibboutz est une institution en Israël. Créé dans un esprit communautaire, sous forme de ferme collective au tout début du 20e siècle, le kibboutz a de plus en plus de mal à perdurer dans le pays. La production agricole n’étant pas forcément gage de rentabilité, le tourisme est devenu une activité complémentaire pour un grand nombre d’entre eux. En fait, les kibboutz proposent souvent un hébergement de très bonne qualité soit dans des installations ou logements affectés à l’accueil des touristes nationaux et étrangers – sur le même principe que les chambres d’hôtes et gîtes ruraux -, soit pour certains dans une construction autonome qui peut être un hôtel à part entière avec chambres aux normes et restaurant spécifique. D’autres au bord du lac de Tibériade en particulier ont aménagé un village de vacances. Un séjour en kibboutz permet de découvrir et de partager la vie des Israéliens en retrouvant l’esprit des pionniers. Autre avantage : le restaurant communautaire sert essentiellement des produits issus des cultures ou de l’élevage du kibboutz, une garantie de fraîcheur. Une façon de faire de l’agritourisme dans le pays en quelque sorte. D’autant que la plupart proposent une visite des installations (les étables, les champs, le jardin d’enfants) qu’il ne faut pas hésiter à demander à l’accueil. Les kibboutz ont différents niveaux de confort : cela va de l’hébergement "basique" ou "économique" (proche du deux étoiles) à la catégorie supérieure (3 et 4 étoiles). Ils sont nombreux à proposer des activités pour les enfants autour de la piscine par exemple.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *