La nature est-elle préservée ?

Jersey

Oui et comment ! En novembre 1997, Jersey a même été nominée «Green Globe Destination», entendez «destination verte». Le Green Globe est un programme international né lors du Sommet de la Terre en 1994 dont l’objectif principal est d’allier tourisme et environnement. C’est dire le soin porté à l’environnement. La variété de la flore et de la faune atteste en effet de la bonne santé écologique de l’île et de multiples sites protégés garantissent la survie d’espèces absentes du reste du continent. L’île abrite de nombreux mammifères tels que le lapin, le hérisson ou l’écureuil, mais elle sert surtout d’étape aux oiseaux migrateurs qui font ici une pause dans leur long voyage par-delà les océans pour boire et manger. Pour les observer, il faut se rendre dans les réserves naturelles des Quennevais,  Les Mielles ou de l’étang de Saint-Ouen et les attendre patiemment. Ce magnifique ballet commence au printemps et se termine à l’automne, de nombreuses espèces s’y succèdent : en mars et en avril, des bécasses, des pluviers et des vanneaux huppés, en juillet et en août, des oies sauvages, des grèbes et des eiders venus de Scandinavie. Pour en savoir plus, on peut se rendre à Kempt Tower (réserve Les Mielles) où un centre d’information propose des expositions et des conférences sur les oiseaux ou se laisser guider par les associations ornithologiques qui proposent des excursions. Ces promenades didactiques emmèneront le visiteur dans les marais, sur les dunes, sous les falaises où nichent d’autres oiseaux aux noms mystérieux comme la fauvette de Dartford ou le pétrel, et dans les baies de l’île. Les baies de Saint-Aubin et de Saint-Ouen constituent les sites les plus favorables à l’observation. L’huîtrier, encore appelé pie de mer, y a élu domicile,  bientôt rejoint, en juillet et en août, par d’autres espèces qui viennent prendre leur quartier d’hiver : grèbes huppés, hérons cendrés ou martins-pêcheurs.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *