La randonnée et le vélo ne sont-ils pas les meilleurs moyens pour découvrir l’île ?

Jersey

A bien des égards, Jersey est l’endroit idéal pour les amateurs de vélo et de randonnée. L’île en fait est dotée d’un réseau de «green lanes» (pistes cyclables), long de quelque 154 kilomètres, et de «footpaths» (chemins de randonnées). Les «green lanes» serpentent à travers bois et prairies ou courent au bord de la mer, permettant de sillonner l’île en toute sécurité. On peut obtenir auprès de l’office de tourisme de l’île des petits guides proposant différents itinéraires qui permettront aux cyclistes d’admirer la diversité des paysages : les grandes baies de sable des côtes sud et ouest ; les plages rocheuses de l’est ; les prairies et les vallées calmes de l’intérieur de l’île, parsemées de fermes et de cottages en granit et les falaises de la côte nord. Les distances sont courtes mais le relief est souvent accidenté. Cependant, le parcours est jalonné de pubs et de restaurants où l’on peut faire des pauses rafraîchissement. Les cyclistes peuvent aussi se joindre à l’une des visites guidées organisées plusieurs fois par semaine par l’office de tourisme de Jersey et découvrir grâce aux explications d’experts des coins cachés de cette île magnifique. Pour les randonnées pédestres, on peut là aussi se référer au petit guide édité par l’office du tourisme ou s’en remettre aux associations ou aux particuliers qui proposent des balades thématiques sur la faune, la flore ou le patrimoine. L’équitation est également un bon moyen pour admirer les splendides panoramas de l’île. Plusieurs écoles proposent des promenades accompagnées ou libres, mais il faut noter qu’il est interdit de circuler sur les plages de 10 heures à 19 heures, pendant la haute saison.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *