Pourquoi Victor Hugo est-il lié à Jersey ?

Jersey

Parce que le poète y a passé trois années d’exil pendant lesquels il a écrit ses plus beaux poèmes. A la suite du coup d’Etat de Louis Napoléon Bonaparte (futur Napoléon III), en décembre 1851, Victor Hugo passe à l’opposition et décide de quitter la France. Il se rend tout d’abord en Belgique, mais il doit écourter son séjour après la publication de son pamphlet Napoléon le petit. C’est en août 1852 qu’il débarque à Jersey. Il y retrouve sa famille et emménage à Marine Terrace. Alors que ses enfants, François-Victor, Charles et Adèle partagent leur temps entre excursions, initiation à la photographie, piano ou billard, Victor Hugo se consacre presque exclusivement à la littérature. Pendant les trois années de son exil à Jersey, il écrit la plupart des poèmes des Contemplations et des Châtiments. Le soir, après le dîner, il dicte à son épouse ses mémoires. Très studieux, le poète n’abandonne pas pour autant ses activités politiques. Bien que surveillé par le vice-consul de France, Victor Hugo soutient la publication de la lettre de Félix Pyat contre le voyage en France de la reine Victoria. Les collaborateurs de L’Homme (le journal des proscrits) qui a fait paraître cette lettre sont bannis.
Par solidarité, Victor Hugo décide de quitter Jersey le 31 août 1855. L’homme ne va pas bien loin : il s’installe, avec sa famille, à Guernesey dans une maison spacieuse du nom d’Hauteville House et y restera quinze ans.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *