Quels châteaux peut-on visiter ?

Jersey

Jersey fera le bonheur des amateurs de vieilles pierres qui témoignent du passé tumultueux de l’île. Les ruines du château de Grosnez (du mot viking «grar ness», le cap gris), situé à la point nord-ouest de l’île, font plonger dans le Moyen Age. Probablement construit du XIVe siècle, le château a été pris et démantelé par l’armée de Du Guesclin en 1373. A partir de ce spectaculaire promontoire, on peut entamer de magnifiques balades le long des falaises. De l’autre côté de l’île, sur sa partie la plus orientale, le château de Mont-Orgueil, quant à lui, a été bâti sur un promontoire qui constitue le point de l’île le plus proche de la France. Il est devenu le symbole de la résistance de l’île face aux côtes françaises. Fortifié à partir du 1204 par Jean sans Terre, il a subi de nombreuses transformations au cours des siècles. Pendant la guerre de Cent Ans, il a été disputé par les Français et les Anglais, puis a été l’enjeu de la lutte entre les York et les Lancastre au cours de la guerre des Roses jusqu’en 1485.
L’édifice, devenu indéfendable, a été ensuite transformé en prison et supplanté par le château Elisabeth. Situé au milieu de la baie de Saint-Aubin, cette forteresse a été construite à partir du XVIe siècle sous ordre de sir Walter Raleigh, gouverneur de l’île et fidèle commandant de la reine Elisabeth Ire. Il prit l’aspect qu’il a aujourd’hui au XVIIe siècle quand Philippe de Carteret tripla sa superficie puis pendant la Restauration l’îlot fut entouré de remparts. Si votre client ne devait séjourner que quelques jours sur l’île et ne voir qu’un château, c’est par celui d’Elisabeth qu’il devrait passer.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *