Y a-t-il une cuisine typique ?

Jersey

Sur la côte, le visiteur pourra se régaler de poissons et de fruits de mer, d’une exceptionnelle fraîcheur : soles, bars, mulets, rougets, crabes et coquillages, pêchés chaque matin et présentés quelques heures plus tard dans les assiettes. Il pourra même trouver du homard et des langoustes à des prix abordables. Côté campagne, pour la mi-saison et l’hiver, Jersey offre également une cuisine traditionnelle avec des plats familiaux, comme la Jersey bean crock, une potée qui cuit à feu doux pendant sept à huit heures. Les poissons tout comme la viande et les légumes sont souvent accompagnés de beurre fondu, ou de crème fraîche crue ou cuite produite par les vaches de l’archipel. Parmi les autres productions locales, il ne faut pas manquer les pommes de terre nouvelles de Jersey et les fraises récoltées un peu partout. Comme le veulent les usages britanniques, les îliens ne font que deux véritables repas par jour : le breakfast, petit déjeuner copieux accompagné de beans et d’œufs, et un dîner souvent servi vers 19 heures. Après un déjeuner léger, le five o’clock tea permet de faire face au « petit creux » du milieu de l’après-midi : on peut savourer un délicieux thé accompagné de scones ou d’un apple pie. Le dimanche à midi, les restaurants proposent un menu traditionnel avec une viande rôtie (agneau) et un dessert «so british». Enfin, avis aux amateurs de gastronomie, l’île organise au mois de mai un festival culinaire où les chefs rivalisent d’imagination et de savoir-faire.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *