Pourquoi les Français aiment-ils autant Dubrovnik ?

La Croatie

De par son magnifique patrimoine culturel et historique, Dubrovnik, à l’extrême sud de la côte croate, fascine d’abord pour ses remparts longs de 2 km et en parfait état, sur lesquels les visiteurs peuvent faire le tour de la vieille ville. Au centre de la cité, les touristes déambulent sur « le Stradun », la rue principale pavée, entre les échoppes et les restaurants de fruits de mer. C’est dans ce décor que se déroule le Festival d’été de Dubrovnik. Au total, près de 1 500 bâtiments historiques, couvents, villas, églises, fortifications, vestiges, nécropoles, ou sites archéologiques sont protégés dans la ville.
Pour se plonger encore un peu plus dans l’histoire, dans l’ancien port, le « karaka » a fait sa réapparition depuis quelques années. À la fin du XVIe siècle, ce type d’embarcations transportait des marchandises et des voyageurs. Aujourd’hui elle permet aux touristes de faire le tour des criques et des îles les plus proches.
Il est également possible de se rendre dans l’archipel des îles Elaphites composé de 14 îles, dont 3 seulement sont habitées (Kolocep, Lopud et Sipan), grâce aux liaisons maritimes régulières proposées, mais également sur l’île de Lokrum réputée pour la baignade, à seulement 10 minutes de bateau du vieux port.
Côté hébergement, Dubrovnik se positionne dans le haut de gamme. Il est cependant également fréquent de loger chez l’habitant, même dans la vieille ville.
Attention : les capacités d’accueil étant inférieures à la demande, il faut penser à préparer son voyage à l’avance.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *