Repères historiques de la Croatie

La Croatie

7e s Les Avares et les Slaves peuplent le territoire croate. Les Croates rejoignent la bataille contre la domination des Avares et après la victoire peuplent le territoire actuel. Au début du Moyen Âge la Croatie est sous domination des Francs.
9e s Période du comte Trpimir (appelé dux Chroatorum) et du comte Branimir, quand la Croatie devient indépendante.
10e s Période du roi Tomislav, la Croatie est très puissante. Stjepan Drzislav est le premier roi croate couronné.
11e s La lignée Trpimirovici disparaît, et les rois croates tombent sous la domination des Arpadovici, qui introduisent de nouvelles règles de règne (la division en contés)
12e s Les puissantes familles féodales se distinguent (les comtes de Krk, Vinodol, Cetina, Omis…).
1242 Invasion des Tartares, suite à laquelle le roi Bela IV commence à établir des villes royales libres. À partir de 1260 la Croatie est divisée en deux territoires gouvernés par des Bans (Slavonie et Croatie)
1409 Affaibli par des luttes dynastiques, Ladislas le Magnanime de Hongrie cède toute la Dalmatie croate à la République de Venise pour 100 000 sequins. Les Ottomans attaquent la Croatie au 15e siècle. La division en deux territoires disparaît suite à l’union de Sabor (Parlement) de la Croatie et de la Slavonie.
1593 La victoire à Sisak contre les Turcs met un terme à la domination ottomane. Les conflits internes entre la Couronne et les nobles continuent (mort de Petar Zrinski et Fran Krsto Frankopan).
18e s La Croatie devient administrativement dépendante de la Hongrie. L’Istrie, la Dalmatie et la Boka Kotorska reconnaissent l’autorité de Napoléon pendant une courte durée; elles tombent sous l’autorité de l’Autriche après 1813.
19e s période du mouvement illyrien dont les membres prônent l’utilisation libre de la langue croate, renouveau prononcé de la conscience nationale.
1848 Le début de la révolution mené par le ban croate Josip Jelacic, en vue de défendre les intérêts croates.
1918 Le Sabor croate proclame la séparation de la Croatie avec l’Autriche-Hongrie. La même année, la Croatie entre dans le royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes. L’Istrie, Rijeka et Zadar tombent sous la domination italienne.
1939 Naissance de la Banovine de Croatie.
1941-1945 Pendant la Seconde Guerre Mondiale l’État indépendant de la Croatie est créé ; il dépendait des régimes nazis italiens et allemands. En même temps, le mouvement
antifasciste devient de plus en plus fort. Après la guerre, la Croatie devient l’une des six composantes de la nouvelle Yougoslavie, dirigée sous le régime communiste.
1990 Suite à des élections démocratiques, la Croatie se sépare de la Yougoslavie et proclame son indépendance. En même temps une rébellion de la population serbe, s’organise depuis Belgrade menant à l’agression de la république de Croatie par l’armée yougoslave.
1992 La Croatie devient membre à part entière des Nations Unies.
1995 Le territoire de la Croatie est presque entièrement libéré.
1998 La souveraineté sur l’ensemble du pays est établie, la Slavonie de l’Est est réintégrée au territoire.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *