Que faut-il absolument savoir sur les sujets qui fâchent ?

La République Dominicaine

La santé. Contre les moustiques produits répulsifs cutanés et moustiquaires sont de bons boucliers. Quelques cas rares de paludisme ont été recensés ces derniers temps. Un traitement antipaludique est conseillé selon les zones de séjour. Se
renseigner avant le départ. Il est recommandé de ne boire que de l’eau minérale (bouteilles encapsulées). Ne pas négliger les crèmes de protection pour apprécier le soleil sans brûler.
L’infrastructure médicale et hospitalière privée est de bonne qualité mais le coût des soins est élevé. Avant de partir, contracter une assurance santé/rapatriement.
La période des cyclones. Entre septembre et novembre,
tempêtes tropicales ou cyclones peuvent avoir la fâcheuse idée de visiter le pays. Les autorités dominicaines et les hôteliers savent parfaitement faire face à ces caprices climatiques et appliquent les consignes de sécurité relatives à chaque seuil d’alerte (classé de 1 à 4).
La sécurité. Même si la délinquance se développe avec le tourisme, la République Dominicaine reste encore un pays sûr. Il faut tout de même être prudent, particulièrement le soir.
Quelques conseils à suivre : ne pas s’aventurer dans certains quartiers, éviter d’attirer les convoitises, garder sur soi une photocopie de son passeport et mettre l’original avec son billet d’avion en lieu sûr (coffre de l’hôtel), ne jamais laisser l’empreinte de sa carte de crédit chez un commerçant, faire attention aux « buscones » (chercheurs) qui vous proposent de l’aide.
La conduite. D’importants travaux sont en cours pour améliorer le réseau routier. Si les autoroutes sont excellentes, il faut être prudent sur les voies secondaires (animaux, piétons, dos d’ânes, absence de voie de dépassement, peu de signalisation et
d’éclairage). On roule à droite (80km/h sur autoroute, 60 km/h aux abords des agglomérations et 40 km/h en ville). Les stations services ne prennent pas toujours les cartes de crédit.
Il est déconseillé de rouler la nuit.
Pour louer une voiture, il faut avoir 25 ans révolus, avoir le
permis depuis plus d’un an et une carte de crédit. Tous les grands loueurs sont représentés.
Les bons usages. Les Dominicains sont attachés à la politesse.
Bien que très tolérants, ils sont généralement pudiques et n’apprécient pas le naturisme et les seins nus sur les plages.Une tenue correcte est de rigueur pour visiter les églises..
Un pourboire de 10% est d’usage même si le service est déjà compris dans les restaurants.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *