Quelle saison faut-il privilégier?

L'Alberta - Ouest Canadien

L’Alberta se visite toute l’année. C’est la province canadienne qui détient le record d’ensoleillement (plus de 300 jours par an en moyenne). L’hiver, de novembre à février, profite donc souvent du soleil même si le thermomètre oscille entre -8° et -25° C. Par ailleurs, à Calgary et dans le sud de l’Alberta, le temps se réchauffe parfois de plus de 20 ° en une journée sous l’effet du souffle bienveillant du Chinook, un vent chaud provenant de la côte Ouest. Le printemps et l’automne, saisons les plus courtes, bénéficient de températures clémentes et l’été, de juin à août, est très agréable (de 15° à 25°C).
Le choix de la période idéale pour se rendre en Alberta dépend uniquement des goûts et des envies de vos clients qui ne manqueront pas d’occupations quelle que soit la saison. Par exemple, parmi les plaisirs de l’hiver, 23 domaines skiables (dont plusieurs de renommée internationale) et des stations parfaitement équipées comme Nakiska, hôte des Jeux Olympiques en 1988, permettent de pratiquer le ski sous toutes ses formes. Calgary se visite à l’abri du froid en empruntant le « pedway », réseau de passerelles protégées long de 16 km, reliant les principaux édifices du centre-ville. La nature recouverte de son manteau neigeux s’admire du haut d’un hélicoptère ou lors d’une excursion à bord du Train des Neiges ou du luxueux Rocky Mountaineer. Les lacs et rivières gelés sont le rendez-vous des patineurs et des amateurs de pêche blanche. Des espaces infinis se parcourent en motoneige et dans les parcs nationaux, les promenades se font en raquettes ou encore en traîneaux tirés par des chiens ou des chevaux.
Les canyons glacés se découvrent à pied ou s’escaladent. Dans le Nord plusieurs endroits comme Fort McMurray, Peace River (Rivière-la-Paix) ou Athabasca sont propices à l’observation magique des aurores boréales colorant la nuit.
Aux beaux jours, tous ces grands espaces livrent bien d’autres joies : observation des oiseaux et autres spécimens de la faune tels que les wapitis et les coyotes, randonnées pédestres ou belles chevauchées. Les pistes de skis de fond débarrassées de la neige accueillent les cyclotouristes, les traîneaux sont remplacés par des chariots pour partir en balade, lacs et rivières dépourvus de leur croûte de glace se prêtent aux sensations aquatiques entre rafting, canyoning, canoë, kayak, navigation de plaisance ou encore baignades. De merveilleux rubans d’aurores boréales peuvent encore apparaître au milieu des étoiles.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *