Quelles sont les spécificités des grandes villes Australiennes ?

L'Australie

Hormis Alice Springs qui se trouve au centre du pays, la plupart des principales villes sont côtières. Chacune à sa manière reflète la pluralité culturelle et l’histoire d’une jeune nation dont les habitants proviennent du monde entier et toutes cultivent le même art de vivre décontracté nourri de plaisirs aquatiques et de vie au grand air. Elles sont aussi le départ de bien des aventures.
Sydney la cosmopolite : l’une des plus grandes villes du monde abrite 1 australien sur 5 et cumule 180 nationalités différentes. Reine de la Fête, elle vous ouvre son terrain de jeux favori, sa fameuse baie, où se déroulent de nombreuses manifestations tout au long de l’année. Les journées s’égrènent entre plages et parcs nationaux, shopping, visites culturelles, excursions et flâneries. Le soir venu, le rythme s’emballe du côté de Kings Cross, entre pubs et restaurants, bar branchés et night-clubs.
Melbourne : la 2ème plus grande ville se caractérise par ses trams vert et or, ses nombreux cafés et restaurants, sa scène artistique, sa mode et son goût prononcé pour le shopping, ses musées et galeries d’art, ses jardins fabuleux et ses manifestations sportives internationales (Open de Tennis, Grand Prix de F1,…). Le soir, on fait la fête sur Brunswick Street et on regarde les rais de lumière colorés filtrant sous les portes pour repérer l’entrée des bars cachés. Ne pas manquer d’emprunter la Great Ocean Road, l’une des plus belles routes côtières du monde.
Brisbane : parcs et jardins luxuriants, gratte-ciel en verre, maisons à véranda et cathédrales en grès composent la skyline de la ville où serpente la rivière éponyme. Au programme des distractions : croisière en bateau à roues, visite du Queensland Gallery of Modern Art (GoMA) et de la cinémathèque, baignade dans le lagon, descente en rappel des falaises de Kangaroo Point, ascension de l’arche du Story Bridge, spectacles d’opéra, de grande musique et de ballets… Porte d’accès au Queensland, Brisbane vous met sur la route de la Grande Barrière de Corail, la Gold Coast et la Sunshine Coast.
Perth : la ville de l’Océan Indien accumule les superlatifs : la ville la plus isolée du monde, la plus ensoleillée, la Capitale du plus grand état d’Australie (1/3 du pays), le plus grand parc (Kings Park) intra muros. On profite, des marchés, des jardins, des nombreuses terrasses de restaurants et de cafés. On fait de la voile et du kite surf sur la rivière Swan. Au nord de Perth, on fait la tournée de plages magnifiques et surtout on abuse des fonds marins de Kalbarri, Shark Bay et Ningaloo Reef. En continuant encore plus au nord, on atteint la région des Kimberley.
Darwin : la ville la plus jeune d’Australie s’anime au grès de festivals étonnants et de marchés de nuit le long des plages. Attablé en terrasse, on goûte du kangourou ou du crocodile, des plateaux de fruits de mer et de délicieuses saveurs d’Asie. Dans la journée, on pêche le barramundi, on visite le Crocosaurus Cove et les musées sur l’histoire de la ville. Le soir s’électrise sur Michell street, de pubs en night-clubs et la fièvre du jeu s’attrape au casino de Mindil Beach. 2 h de route séparent Darwin du Parc National de Kakadu.
Alice Springs : en plein désert, encadrée par les MacDonnell Ranges, la plus célèbre des villes de l’Outback témoigne d’un passé pionnier et de la culture aborigène. En parcourant ses rues, on entend des histoires de chameliers afghans, de médecins volants et de pionniers téméraires. Au Strehlow Centre, on s’initie aux traditions du peuple Arrernte et on admire l’art contemporain aborigène sur la piétonnière Todd Mall. D’Alice Springs  on part à la découverte des merveilles du fabuleux Centre Rouge (Uluru-Kata Tjuta, Kings Canyon, le désert de Simpson, les chaînes McDonnell).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *