Faut-il louer une voiture ?

Le Canada Acadien : Nouvelle-Ecosse, Nouveau Brunswick

Il n’existe aujourd’hui aucun circuit accompagné qui propose le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse en tant que tel. Seuls existent donc des circuits combinés avec le Nouveau-Brunswick et le Québec. Sur les provinces maritimes, les professionnels suggèrent uniquement des autotours. La voiture est donc non seulement indispensable mais elle représente aussi le meilleur moyen de découvrir ces deux provinces. Les distances y sont relativement courtes, les routes sont larges et globalement très droites, les panneaux sont bilingues français et anglais au Nouveau-Brunswick, le stationnement y est facile… Pour conduire un véhicule de location, il faut avoir 25 ans ou 21 ans et un an d’expérience. A noter que les conducteurs de 21 à 24 ans seront exposés à une caution plus élevée que les conducteurs de 25 ans et plus. Il est conseillé de respecter les limitations de vitesse (100 km/h sur les autoroutes) et de ne pas stationner dans les rares endroits où cela est interdit. La priorité à droite n’existe pas, des panneaux indiquent la priorité à chaque croisement. Aux carrefours, les feux sont généralement situés au-dessus de l’intersection ou de l’autre côté. Il faut donc s’arrêter avant. Attention aux bus jaunes de ramassage scolaire. Quand leurs feux clignotent, à l’avant et à l’arrière, l’arrêt est obligatoire, que l’on suive le bus ou que l’on vienne en sens inverse.
Le plus simple est de louer sa voiture depuis la France. Cela permet d’être certain d’avoir un véhicule et de pouvoir aussi en choisir le modèle. Le mieux est aussi de récupérer son véhicule à l’aéroport et le rendre au retour.

Publié par Didier San Martin
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *